Pourquoi les trottoirs parisiens restent jonchés de déchets malgré les réquisitions ?

Publié le 20 mars 2023 à 12h07, mis à jour le 20 mars 2023 à 13h09

Source : TF1 Info

Si les ramassages ont repris ce weekend après deux semaines de grève, des tonnes de déchets s'accumulent encore dans les rues de Paris.
La faute au nombre limité de bennes qui circulent pour ramasser près de 10.000 tonnes d'ordures.

Encore un peu de patience. Après quinze jours de grève contre la réforme des retraites, la collecte des ordures a repris depuis samedi à Paris. Néanmoins, les déchets continuent à s'accumuler dans de nombreuses rues de la capitale. La faute à un service minimum, et un volume considérable à ramasser.

Entamées jeudi par la préfecture de police, les réquisitions ont tardé à montrer leurs premiers effets. Surtout que la capitale possède un système de collecte particulier : les agents de la mairie assurent la collecte des déchets dans la moitié des arrondissements tandis que l'autre moitié est desservie par des prestataires privés. Samedi, seulement "cinq garages de camions-bennes avaient repris une activité" et "deux sociétés concessionnaires de traitement ainsi que plusieurs agents (avaient) été requis depuis".

"Entre 1h à 2h pour une seule rue"

La situation s'est améliorée dimanche, avec par exemple 21 bennes pour le seul 9eme arrondissement. "Près de 19 camions municipaux de collecte d’ordures ménagères ont circulé ce dimanche dans le 17eme", a indiqué le maire Geoffroy Boulard. Puis, ce lundi matin, 115 bennes ont pu sortir des régies municipales selon la préfecture. Mais pas sûr que cela suffise à vider rapidement les rues. Une seule benne peut ramasser environ 5 tonnes de déchets. Or environ 10.000 tonnes se sont amassées dans la ville. Pour le seul 17eme arrondissement, il restait environ 1600 tonnes à ramasser dimanche.

"Le tonnage de déchets est tel qu’une benne peut mettre entre 1h à 2h pour collecter une rue. Toutes les rues ne pourront pas collectées aujourd’hui mais la collecte reprend", a reconnu dimanche la mairie du 9eme. Et cette dernière d'en appeler au civisme des habitants : "Si votre rue a été collectée, il est conseillé de rentrer les bacs vides dans les immeubles et de ne pas les laisser sur l’espace public dans les prochaines 48h pour permettre aux bennes, dans les jours qui viennent, de résorber aussi le tonnage sur le reste de l’arrondissement."

Si des bennes ont pu reprendre du service, c'est aussi car les sites de tri sont désormais accessibles. Ceux de Romainville et Aubervilliers ont été libérés ce lundi matin par les forces de l'ordre. Le centre de déchets de Vitry-sur-Seine avait quant à lui été débloqué dans la matinée de vendredi. Sur les trois sites d'incinération en région parisienne, des barrages filtrants ont été mis en place au cours du week-end, pour laisser passer des camions de collecte d'ordures, avait indiqué une déléguée syndicale à l'AFP.


Thomas GUIEN

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info