La bataille des retraites

Grève du 31 janvier : jusqu'à 100% de grévistes dans les principales raffineries TotalEnergies

par M.L (avec AFP)
Publié le 31 janvier 2023 à 8h34, mis à jour le 31 janvier 2023 à 10h59
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Une nouvelle journée de mobilisation contre la réforme des retraites est prévue ce mardi 31 janvier.
Dans les raffineries et dépôts de carburants les plus importants de TotalEnergies, la CGT enregistre 75 à 100% de grévistes.
Plusieurs sites sont concernés, dans le Rhône, les Bouches-du-Rhône, la Loire-Atlantique et le Nord.

L'acte 2 de la mobilisation contre la réforme des retraites est d'ores et déjà lancé. Pour cette deuxième journée de protestation contre le texte, après un premier rendez-vous très suivi le 19 janvier, plusieurs secteurs maintiennent la pression sur l'exécutif. Les principales raffineries et dépôts de carburants du géant pétrolier TotalEnergies comptent 75 à 100% de grévistes mobilisés ce mardi contre le projet de loi du gouvernement, à l'appel de la CGT, a appris l'AFP auprès du syndicat.

La raffinerie de Normandie compte 75% de grévistes, celles de Feyzin (Rhône) et Donges (Loire-Atlantique) respectivement 80 et 90% de grévistes. Un taux que l'on retrouve à la bio-raffinerie de La Mède (Bouches-du-Rhône), tandis que le dépôt de carburants de Flandres (Nord) est en grève à 100%, selon Eric Sellini, coordinateur national du syndicat pour TotalEnergies.

Lire aussi

Des pénuries de carburant ne sont toutefois pas à craindre : "Suite à l’appel à la grève, les expéditions de produits au départ des sites de TotalEnergies sont interrompues ce jour (mardi) mais TotalEnergies continuera à assurer les approvisionnements de son réseau de station-service et ses clients", a indiqué la direction du groupe.

Le jeudi 19 janvier dernier, le mouvement de grève avait été suivi par 70 à 100% de grévistes dans la plupart des raffineries du groupe TotalEnergies, avait alors indiqué la CGT du groupe à l'agence de presse. Jeudi dernier, les salariés du secteur de l'énergie s'étaient également mobilisés, notamment dans les raffineries, à l'appel de la Fédération CGT des Mines et de l'Énergie, en préparation de la mobilisation de ce 31 janvier. 


M.L (avec AFP)

Tout
TF1 Info