VIDÉO - Bordeaux : l'entrée de la mairie incendiée, le maire "triste et indigné"

par M.G
Publié le 23 mars 2023 à 23h37, mis à jour le 24 mars 2023 à 7h03

Source : TF1 Info

Plusieurs milliers de personnes sont descendues dans la rue ce jeudi pour s'opposer à la réforme des retraites.
Si une grande partie des défilés se sont déroulés dans de bonnes conditions, plusieurs incidents ont tout de même eu lieu dans l'Hexagone.
La mairie de Bordeaux a notamment été dégradée.

Plus d'un million de personnes ont battu le pavé partout en France ce jeudi contre la réforme des retraites, a affirmé le ministère de l'Intérieur. Un chiffre qui monte à 3,5 millions de protestataires, selon les chiffres des syndicats. La tension était palpable en marge de ces cortèges, avec des groupes d'individus - des black blocs - venus en découdre avec les forces de l'ordre. Plusieurs lieux publics ont également été dégradés, à l'instar de la mairie de Bordeaux. "En fin de soirée, des vandales ont mis le feu à la porte" de l'hôtel de ville, a raconté Pierre Hurmic, sur LCI. "Elle a absorbé, c'est une porte ancienne, historique, en bois", ajoute-t-il. 

Ces agissements ont suscité l'ire du maire de la ville. "Je ne vous cache pas que le spectacle suscite, de ma part, la plus grande tristesse, l'indignation", dénonce l'élu EELV. "Ces actes de vandalisme n'ont d'autres sens que de s'attaquer à la maison commune des Bordelais. Je ne vois pas tellement le sens de tels actes de vandalisme", déplore-t-il, qualifiant les coupables de "malfrats". La police "s'est efforcée de mener une enquête rapide. Je pense que nous aurons des informations très rapidement", conclut l'édile. 


M.G

Tout
TF1 Info