L'hôpital à bout : les raisons de la colère

Publié le 4 décembre 2021 à 20h05, mis à jour le 4 décembre 2021 à 21h24

Source : JT 20h WE

La tension dans les hôpitaux est d’autant plus forte que les soignants sont bien plus éprouvés qu’en 2019. Les centres hospitaliers ont parfois déjà déclenché le plan blanc, par anticipation. Comment se traduit-il concrètement sur le terrain ?

Le docteur Marc Lambert nous invite à le suivre dans l’unité Covid du CHU de Lille. ici, les dix chambres sont occupées et en réanimation, les malades sont de plus en plus nombreux. Alors, le plan blanc a été déclenché par anticipation. La direction peut donc annuler des jours de congé ou modifier le planning du personnel soignant pour renforcer les équipes.

Aurélie, agent de service hospitalier, s’y prépare déjà. Ici, 95% des patients Covid sont des personnes non-vaccinées. Et Leila, infirmière, n’est pas surprise par le déclenchement du plan. D’autant qu’il n’y a pas que les patients Covid. Tous les services sont pleins. Là, par exemple, ce sont des patients qui sortent d’une lourde opération gastrique.

La cinquième vague arrive incontestablement. Et c’est une nouvelle période difficile qui s’annonce pour le personnel soignant. À Lille, il sait désormais que les jours qui viennent seront très intenses.

T F1 | Reportage S. Hembert, T. Chartier


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info