Verif'

Non, cette vidéo ne représente pas une scène de pénurie d’huile de tournesol en France

par Benjamin DARD
Publié le 1 mai 2022 à 10h36

Source : TF1 Info

Selon une vidéo relayée par des comptes prorusses, les rayons de supermarchés paient le prix fort de la guerre en Ukraine.
Mais elle montre en réalité une émeute pendant une promotion d’huile d’olive... en 2015.

En Russie, la propagande cherche plus que jamais à décrédibiliser l'Occident, quitte à diffuser des fausses informations. À commencer par la France. Cette semaine, une vidéo est censée montrer combien notre pays commence à payer cher son soutien aux Ukrainiens. 

"Les sanctions fonctionnent"

Sur ces images, partagées par exemple par un compte Twitter, on observe des consommateurs se battant pour des bouteilles d'huile de tournesol, dont l'Ukraine était le premier exportateur mondial. Or, ces comptes sous-entendent qu'il y a donc pénurie d'huile dans les supermarchés français. L’un d’eux mentionne : "Bataille pour de l’huile de tournesol en France. On attend l’apocalypse alimentaire à l’automne en Europe". Ou encore : "Non, ce n’est pas en Russie… c’est en France. Les sanctions fonctionnent". Si ces images sont authentiques, elles sont totalement sorties de leur contexte. Car la scène ne s’est pas déroulée en 2022 mais il y a plus de sept ans. Nous sommes remontés à sa source.

Sur Internet, une vidéo est censée montrer la pénurie actuelle de l'huile de tournesol dans les supermarchés
Sur Internet, une vidéo est censée montrer la pénurie actuelle de l'huile de tournesol dans les supermarchés - DR

La vidéo a été postée pour la première fois sur Internet le 29 mai 2015, sur Youtube. Elle n’a donc rien à voir avec le récent conflit ukrainien. Sur la légende, il y est indiqué qu’elle a été tournée dans l’un des magasins LIDL du pays. Sollicitée, cette enseigne de la grande distribution nous livre des éléments supplémentaires : "Cette vidéo a bien été prise dans un supermarché à Oyonnax et date du 10 janvier 2015. Il s'agissait d'une offre spéciale sur de l'huile d'olive". 

Rien à voir, donc, avec l’état actuel des stocks d’huile de tournesol. Une manipulation russe assez grossière, comportant un message : les Français feraient mieux d’arrêter de soutenir les Ukrainiens. Or, selon Arnaud Rousseau de la Fédération française des Producteurs d’Oléagineux, il n’y a aucun problème de stocks : "Les problèmes d’approvisionnement dans les magasins sont d’abord les conséquences du comportement des consommateurs français qui font des réserves". Par conséquent, ces rayons vides s’expliquent d’abord par ces achats dits de précaution et un phénomène de stockage plus important que d’ordinaire.

Vous souhaitez nous poser des questions ou nous soumettre une information qui ne vous paraît pas fiable ? N'hésitez pas à nous écrire à l'adresse lesverificateurs@tf1.fr. Retrouvez-nous également sur Twitter : notre équipe y est présente derrière le compte @verif_TF1LCI.


Benjamin DARD

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info