Le 20h

Habitations abandonnées : quelles solutions pour les municipalités ?

Publié le 26 juillet 2021 à 20h16
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Comment faire pour mieux réhabiliter les logements abandonnés ? Jusqu'à maintenant, les communes devaient attendre 30 ans pour les récupérer. Un délai qui pourrait être divisé par trois.

En plein cœur d'un village de l'Orne et de ses élégantes maisons à colombage, des façades délabrées, des logements en déshérence, et pour certains même en ruine. Il y en a une dizaine, des habitations et des commerces, tous à l'abandon depuis plus de dix ans.

Gérard Rosé, maire de Sap-en-Auge, nous emmène par exemple visiter une boucherie et ses logements sur deux étages, qu'il aimerait réhabiliter. Les cadres de familles sont bien là, mais la propriétaire est injoignable depuis quinze ans. "Elle habite quelques fois en France, quelques fois en Sicile, on ne sait pas trop. Et depuis, silence radio", raconte-t-il.

Propriétaires introuvables, décédés, ou héritages non réglés, les histoires varient mais le problème est le même : la municipalité n'a pour le moment aucun droit de toucher à ces logements. Un projet de loi voté au Sénat pourrait changer la donne et permettre aux collectivités de devenir propriétaires de ces biens au bout de dix ans d'abandon, contre 30 aujourd'hui.

Le maire compte bien en profiter. Si la loi s'applique et que l'État l'aide, il pourrait rebâtir dix logements dans le centre du village dès 2022. Une bonne nouvelle pour un commerçant retraité. "Ça donnerait davantage de vie au village, celle qu'on a connue déjà il y a 40 ans", déclare-t-il. Plus de détails dans la vidéo en tête de cet article.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info