La flambée des prix de l'énergie

Prix des carburants : mélanger essence et éthanol, une astuce très risquée

par Matthieu DELACHARLERY
Publié le 24 mars 2022 à 13h02
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Pour économiser quels euros sur leur plein, certains automobilistes ajoutent de l'éthanol à l’essence dans leur réservoir.
Une pratique légale mais dangereuse.

Face à l’envolée du prix des carburants à la pompe, chacun y va de sa petite astuce pour tenter de faire des économies. Pour payer leur plein quelques euros de moins, certains automobilistes n’hésitent pas à faire des mélanges potentiellement dangereux, en ajoutant dans le réservoir quelques litres de super-éthanol (E-85) en plus de l’essence. "En mélangeant un peu des deux, on arrive à faire quelques économies", assure ainsi dans le reportage de TF1 en tête de cet article un automobiliste en train de faire ce plein hybride dans une station-service de Dreux (Eure-et-Loire).

À moins d’un euro le litre à la pompe contre plus du double pour du sans-plomb, la tentation est grande. Pour autant, ce cocktail n’est pas sans danger, en particulier pour le moteur. "Sans l’installation au préalable d’un boîtier spécifique permettant au moteur de disposer des bons réglages, c’est la casse assurée", nous assure François, responsable d’atelier dans un garage à Paris. "En général, les dégâts sont irréversibles et il faudra remplacer à terme le moteur du véhicule", poursuit ce spécialiste.

En utilisant du superéthanol, le moteur va surconsommer, de 20 à 30% en fonction des modèles

François, responsable d'atelier dans un garage à Paris

Certes, comme le rappelle le comparateur d’assurances en ligne LeLynx, la pratique n’est pas illégale. Toutefois, l’assureur pourra décider ne pas couvrir les réparations s’il s’avère que le mélange est à l’origine de la panne. De même, si un problème majeur est détecté, la garantie-constructeur pourrait elle aussi ne plus fonctionner. Quand on sait que le remplacement du moteur coûte entre 2000 et 3000 euros, le calcul est rapidement fait. 

D’autant qu’à en croire notre mécanicien, les économies réalisées sont bien souvent minimes. "L’automobiliste a l’impression de faire des économies car il paye moins cher lorsqu'il fait son plein à la station-service. Sauf qu’en réalité, en utilisant du superéthanol, le moteur va surconsommer, de 20 à 30% en fonction des modèles", souligne-t-il.

Lire aussi

L’occasion aussi de rappeler que pour les véhicules diesel, il est strictement interdit d’utiliser du fioul domestique, en plus du gazole. "Ça fonctionnait sur les anciennes voitures. Aujourd’hui, sur un modèle récent, vous ferez un plein, mais pas plus. Mais surtout, c’est totalement illégal", prévient le responsable d’atelier. En plus d’une amende de plusieurs centaines d’euros, les fraudeurs risquent la confiscation de leur véhicule et jusqu'à trois ans d'emprisonnement.


Matthieu DELACHARLERY

Tout
TF1 Info