Le 20h

Hausse des prix : la colère des agriculteurs contre la grande distribution

Publié le 17 février 2022 à 20h09, mis à jour le 17 février 2022 à 22h36
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Ce jeudi a été marqué de nombreuses manifestations des agriculteurs en colère. Des éleveurs, des maraîchers qui négocient en ce moment le prix de vente de leur production avec les grandes surfaces, alors que leur coût de production explosait depuis plusie

Ils sont venus en nombre pour maintenir la pression. Les agriculteurs en colère vident les rayons de volailles de tous les produits importés de l'étranger. Pour eux, c'est de la concurrence déloyale. "Ils mettent des petits drapeaux français, "cuisiné en France" et une viande d'origine UE, et les gens pensent acheter français. Nous en tant qu'éleveurs français, nous n'avons pas les mêmes charges, les mêmes normes", explique l'un d'eux.

Ils dénoncent aussi des prix tirés vers le bas. Le pire pour eux, ce sont les promotions, un litre de lait à 0,68 euro par exemple. "C'est une catastrophe. Le prix du lait est ramené au même qu'il y a 30 ans, sauf que les charges ne sont pas les mêmes", réagit Didier Bonnet, producteur de lait.

Des actions symboliques menées en pleine négociation des prix avec la grande distribution. Les agriculteurs demandent le respect de la loi. c'est-à-dire que leur coût de production soit automatiquement prix en compte dans le prix final. Selon un éleveur céréalier, il y a urgence.

"Les engrais ont pris 300%, le fuel a pris 100% d'augmentation aussi. Aujourd'hui, on est payé entre 3,50 euros et 4 euros le kilo. Il faudrait qu'on ait 4,85 euros du kilo de carcasse pour pouvoir toucher à peu près un SMIC. Je ne suis pas au SMIC sans mon élevage", confie Luc Wery.

TF1 | Reportage P. Corrieu, N. Hesse


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tags

Tout
TF1 Info