En Haute-Vienne, un artisan ne manque pas de tranchant.
Son art n'est pas à la portée de tous.

Lorsque Vincent Ratinaud s'équipe et qu'il démarre sa plus grosse tronçonneuse, ce n'est pas le bûcheron qui s'apprête à travailler, mais un artiste à la précision redoutable. Le geste aussi précis que délicat pour transformer le bois en sculpture avec cet outil étonnant.

Chez lui, sur sa terrasse, le sculpteur dispose de trois tronçonneuses. De la plus lourde à la plus petite pour la finition. Sous sa pâte se dessinent les premières expressions du visage. Résultats : des centaines de réalisations inspirées surtout du monde animal. Comme cette carpe, dont il a essayé de capturer le mouvement ou ce chat domestique (photo ci-dessous). Autant de pièces uniques et travaillées d'un seul tenant.

CAPTF1

Dans le parc de ce restaurant, Vincent a même répondu à une commande très spéciale. Abattre un cèdre malade et conserver la partie basse du tronc pour y tailler cette silhouette féminine jusqu'au bout des doigts. "L'idée, c'est d'avoir la sensation que la robe sort de terre", explique-t-il dans la vidéo du 13H de TF1. 

Grâce à un chalumeau, la technique du brûlage lui redonne petit à petit ses couleurs. Un univers qui prend naissance dans les forêts limousines et qu'il partage avec sa compagne. La forêt l'a toujours inspiré. Un virtuose de la tronçonneuse, quelles que soient les formes d'expressions et qui, à force de bras, a su trouver son style.


La rédaction de TF1 TF1 | Reportage Carlo Parédès, Emmanuel Sarre

Tout
TF1 Info