Le WE

Horloge parlante : extinction de voix

Publié le 1 juillet 2022 à 20h36
JT Perso

Source : JT 20h WE

Créée en 1933, l'horloge parlante a perdu de son intérêt avec nos nombreux appareils connectés. C'est la mort dans l'âme que ses gestionnaires l'ont définitivement arrêté la fin d'une institution.

Certains y verront un signe du temps qui passe. Inexorablement, les habitudes changent, les techniques évoluent, ce qui a été novateur devient obsolète. L'horloge parlante a fait son temps après presque un siècle d'existence.

Elle est née ici à l'Observatoire de Paris, chargée d'établir l'heure officielle. On peut encore y voir le prototype inventé par l'astronome Ernest Esclangon en 1933. Les actualités de l'époque s'étaient glissées dans le Bureau international de l'heure pour présenter cette machine révolutionnaire.

Il fallait appeler l'opératrice pour connaître l'heure. Le premier jour, le 13 février 1933, le standard a sauté. Au total, 140 000 appels ont été effectués. C'était parti pour 180 ans de succès. Les machines ont évolué en même temps que les téléphones et se sont installées dans notre paysage sonore.

Le service a fonctionné sans discontinuer jusqu'au 30 juin à minuit. C'était la dernière séquence après une chute libre. Au total, 81 millions d'appels ont été effectués en 1991, contre moins de 10 000 en 2021. Mais l'Observatoire de Paris continue ses calculs avec 85 autres laboratoires dans le monde pour donner l'heure universelle. Plus de détails dans le reportage en en-tête de cet article.

T F1 | Reportage M. Izard, B. Lachat


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info