Huîtres de Noël : effervescence dans le bassin d’Arcachon

Publié le 2 décembre 2021 à 20h29, mis à jour le 7 décembre 2021 à 12h59

Source : JT 20h Semaine

Les huîtres font partie des produits les plus appréciés des Français le soir du réveillon. Pour les ostréiculteurs, la fin d'année est la période où ils réalisent 80% de leur chiffre d'affaires. Un métier et très souvent une histoire de famille.

Certains lieux portent bien leurs noms, le bout du monde. L'exploitation de la famille Conord au Lège-Cap-Ferret, presque les pieds dans l'eau. Chaque jour, quel que soit le temps, il faut prendre le bateau. Direction, le cœur du bassin d'Arcachon pour profiter de la marée descendante.

Les 300 ostréiculteurs locaux ont plusieurs parcs, délimités par de grandes perches en bois. Dans ce lieu, le travail est tel, que le coût de production est le plus élevé de l'ostréiculture française.

Les huîtres sont bien moins nombreuses qu'avant. La faute sans doute à la modification de l'environnement. Mais pas de quoi décourager Tom. À 21 ans, il vient d'entrer dans l'entreprise de ses parents.

Sortis du bassin puis triés à terre, les huîtres sont désormais remises à l'eau. On les replace pour qu'elles soient dans leur milieu. À la cabane, le travail se poursuit. Il ne s'arrête d'ailleurs jamais vraiment.

Philippe Reveleau a un franc sourire et un savoir-faire hérité de six générations d'ostréiculteurs. Il cultive toujours une partie de ses huîtres au sol, comme son père. La suite du reportage dans la vidéo ci-dessus.

T F1 | Reportage E. Braem, N. Forestier


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info