Au plus fort de l'incendie, des milliers de touristes avaient dû être évacués des campings où ils séjournaient. Ce samedi soir, ceux qui peuvent rester encore une semaine ne veulent pas partir et ceux qui arrivent n'ont pas voulu annuler leur séjour.

Malgré un risque d'incendie toujours élevé dans le Var, Pierre et Catherine ont fait sept heures de route pour rejoindre leur camping ce samedi après-midi. Pour eux, s'il arrive un nouveau problème, ils suivront les directives et évacueront si besoin.

C'est ce qu'ont fait Alain et Anna, contraints de dormir dans leur voiture pour fuir les flammes. Ils ont pourtant décidé de prolonger leur séjour jusqu'à samedi prochain. En espérant bien sûr de ne pas revivre la même situation.

Dans leurs campings, tous ceux qui devaient arriver ce samedi ont maintenu leur séjour. Une surprise pour le directeur. Alors que le risque d'incendie est toujours élevé, il craignait de perdre des clients.

Dix kilomètres plus à l'ouest, un camping affiche aussi complet. Une mauvaise nouvelle pour une famille sur le départ. Après avoir passé deux jours dans un gymnase pour fuir les flammes, elle aurait aimé rester dans ce lieu jusqu'au début de la semaine prochaine. Malgré ce qu'ils ont vécu cette semaine, beaucoup l'assurent. Ils reviendront l'année prochaine.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info