Crues dans le Pas-de-Calais : vers un rachat des maisons inhabitables

par La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Vincent Lamhaut et Sébastien Boé
Publié le 25 janvier 2024 à 13h10

Source : JT 13h Semaine

Dans le Pas-de-Calais, les maisons les plus endommagées par les inondations pourront être rachetées par l'État.
Un plafond fixé à 240 000 euros.

Le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu a annoncé mardi la possibilité que l’État rachète certaines habitations très endommagées lors des deux épisodes de crues record dans le Pas-de-Calais en novembre et en janvier. Les communes touchées par le second épisode de crues et qui n'avaient pas déjà été classées en catastrophe naturelle, le seront mercredi, a-t-il indiqué lors d'une visite pour installer un comité de suivi ministériel à Arras.

Certains habitants, épuisés par des inondations qui ont duré parfois plusieurs semaines, avaient réclamé de telles mesures, citant les précédents comme la déconstruction de centaines de maisons en Vendée et en Charente-Maritime après la tempête Xynthia en 2010, après une indemnisation par le fonds de prévention des risques naturels majeurs (FPRNM) dit "fonds Barnier". 

Les propriétaires éligibles pourront bénéficier d'un "rachat automatique par l'État dans la limite de 240.0000 euros", a précisé Christophe Béchu lors d'un point presse. Un "rachat amiable" pourra aussi être sollicité par des propriétaires dont le logement a été moins endommagé.

À plus long terme, "dans les mois qui viennent, on va être amenés à repenser les cartes avec les risques inondation", a-t-il averti, évoquant la nécessité de repenser la gouvernance de l'eau, acquérir des pompes, et de "se battre pour éviter un étalement urbain".


La rédaction de TF1info | Reportage TF1 : Vincent Lamhaut et Sébastien Boé

Tout
TF1 Info