Le 13H

"C'était l'apocalypse" : des habitants évacués en Haute-Corse en raison des intempéries

M.G
Publié le 5 octobre 2021 à 12h59, mis à jour le 5 octobre 2021 à 16h05

Source : JT 13h Semaine

TÉMOIGNAGE - La nuit dernière a encore été agitée en Corse. Des pluies diluviennes sont tombées sur l'île et des habitants ont dû être évacués en urgence.

L'île de Beauté sous l'eau. Dans la nuit de lundi à mardi, les pluies diluviennes se sont poursuivies en Corse. Les routes se sont transformées en rivière, des habitations sont devenues inaccessibles. 

Pendant de longues heures, les pompiers de Haute-Corse ont multiplié les interventions, dont la mise en sécurité des vacanciers et habitants. "C’était l’apocalypse. C’est allé très vite. En moins de 10 minutes, on ne pouvait plus passer", réagit un homme au micro de TF1. 

Après cet épisode météorologique d'une rare intensité, les dommages sont très importants. "Il y a de très gros dégâts dans certaines maisons", souligne André Rocchi, Maire (SE) de Prunelli di Fium’orbu. "J’ai vu arriver un bébé de 5 mois, trempé de la tête au pied. La mère était elle-même trempée. Ils ont dû quitter très rapidement le domicile pour éviter la noyade", ajoute-t-il. "Ici, ça a été coupé. On avait fait évacuer les clients et touristes en hélicoptère", indique de son côté une riveraine. "Il n’y avait plus d’eau, d’électricité. Plus rien", abonde un autre. 

Le centre scolaire n’a pas non plus été épargné. 70 élèves sont restés confinés et bloqués avec leurs professeurs durant plusieurs heures. Dans la nuit, les élèves ont finalement pu regagner leur domicile. "Certains parents ont essayé de prendre la route mais ont eu des soucis. Ils se sont retrouvés bloqués et n’ont pas pu récupérer leurs enfants" avant le matin, explique néanmoins Léonard Ponteri, professeur de SVT au collège de Prunelli di Fium’orbu. 

Sur place, les experts en assurance ont commencé leurs premières constatations. En Haute-Corse, 6400 foyers étaient encore privés d'électricité ce mardi matin.


M.G