Les Français face à la pénurie de carburants

Jerricans interdits : le plein de galères pour ceux qui ont vraiment besoin de ces bidons

TF1info | Reportage vidéo Lise Cloix, Emma Alonso
Publié le 17 octobre 2022 à 15h43
JT Perso

Source : JT 20h WE

Certains métiers sont encore plus pénalisés que les autres par la pénurie de carburants : tous ceux qui ont besoin de remplir des jerricans.
Une pratique interdite depuis une semaine pour éviter les abus, mais qui les empêche de travailler.

Sur chacun de ses chantiers, la tronçonneuse est un outil indispensable à Félix Patris. Cet élagueur de l'Hérault ne peut les remplir qu'à l'aide d'un jerrican d'essence. Or, remplir un jerrican ou un contenant autre que son propre véhicule est désormais interdit à la pompe. Felix doit même renoncer à sa broyeuse, beaucoup plus gourmande en carburant, un outil pourtant au cœur de son activité, comme il l'explique dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article. Après l'élagage, les branches devront donc rester sur le chantier pour être récupérées plus tard : du temps perdu et des frais supplémentaires.

Les engins de chantier privés de carburant

Sur de nombreux chantiers, cet arrêté national d'interdiction a des conséquences importantes. Divers engins nécessaires aux travaux doivent être ravitaillés par jerricans. Les mini-pelles, par exemple, qui doivent être rendues avec le plein d'essence, ne sont plus rentables pour les entrepreneurs qui les louent. Pour maintenir leur activité, certains artisans n'hésitent plus à braver l'interdiction. "Je sais que c'est interdit, mais il faut que je travaille", témoigne l'un d'eux rencontré à la pompe en train de remplir un petit jerrican de 10 litres.

Lire aussi

Même problème pour les moto-écoles, comme celle visitée par notre équipe. Il lui serait beaucoup trop coûteux et trop chronophage de faire des allers-retours à la pompe avec chacun de ses seize deux-roues, a fortiori avec les temps d'attente subis ces derniers jours en station. Les stocks s’amenuisent, et l'auto-école craint de devoir fermer ses portes dès la semaine prochaine.


TF1info | Reportage vidéo Lise Cloix, Emma Alonso

Tout
TF1 Info