De nouveaux pillages ont eu lieu en Martinique malgré le couvre-feu. Plusieurs incendies volontaires ont été recensés dans la nuit de vendredi.

A côté de Fort-de-France, en Martinique, le couvre-feu entre 19 heures et cinq heures du matin vient de prendre fin. Cette mesure n'a pas empêché les violences. Dans la nuit de vendredi, des magasins ont été cassés et une station-service a été incendiée. Les pompiers sont encore au travail.

De manière générale, à la tombée du jour, les rues ne sont pas sûres en Martinique. S'approcher de certains barrages ou de certaines barricades peut être extrêmement dangereux. Nous vous rappelons que dans la nuit de jeudi à vendredi, des policiers et des journalistes ont essuyé des tirs à balles réelles. La tension reste très forte. D'ailleurs, à partir de ce samedi, dans toutes les pharmacies de l'île, le service de garde est suspendu. Cela en dit long sur l'insécurité qui règne ici.

TF1 | Duplex Jérôme GARRO


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info