La France face à une sécheresse majeure

REPORTAGE - Dans ce village des Vosges, la vie sans eau potable

TF1info | Reportage : Irvin Blonz, Laurence Claudepierre
Publié le 6 août 2022 à 13h00, mis à jour le 6 août 2022 à 17h42
JT Perso

Source : JT 13h WE

L'Hexagone est en proie à une sécheresse historique.
Une centaine de communes sont désormais privées d'eau potable.
C'est le cas à Ventron, dans les Vosges, où s'est rendue une équipe de TF1.

À Ventron, une petite commune de moyenne montagne dans les Vosges, les réserves d'eau potable sont quasiment vides.  La fontaine du village est à sec, comme on le voit dans le reportage ci-dessus, et à peine un filet d'eau coule encore dans le lit de la rivière. Le village a dû être ravitaillé en urgence ce vendredi par la ville voisine de La Bresse, qui a fourni 90 m³ d'eau. Transportée en camion-citerne, cette eau coulera des robinets à Ventron, mais devra être bouillie avant d'être utilisée. 

Juillet 2022 a battu tous les records de sécheresse

"Je n'ai pas de souvenir d'un manque d'eau comme ça, c'est la première année". Colette habite la commune depuis 92 ans, et malgré cette longévité, l'évènement est sans précédent pour elle. "Il y a combien de temps qu'il fait chaud ?", demande-t-elle pour rappeler que la sécheresse est installée depuis des semaines. Il n'est tombé que 11 mm de pluie dans les Vosges au mois de juillet, contre 90 en moyenne sur la même période, un record depuis le début des mesures de Météo-France en 1959. 

Je ne veux pas de malade quand je loue un gîte

Elise Leroy

Elise Leroy, une propriétaire de gîtes, doit prévenir une famille tout juste arrivée de la Marne pour les vacances. Car si la population de Ventron est d'un peu plus de 800 habitants, elle avoisine les 2000 l'été avec l'afflux des touristes. Les nouveaux arrivants vont devoir s'adapter à l'absence d'eau potable. "Cette année, vous ne pourrez pas la boire", leur explique Elise, "je vous ai juste laissé un pack d'eau en dépannage au départ"

Tout le monde attend la pluie avec impatience, car la fin de l'été s'annonce compliquée pour les professionnels du tourisme. "Je ne veux pas de malade quand je loue un gîte", lance Elise Leroy, qui espère que chacun jouera le jeu de faire bouillir son eau. Même difficulté dans la restauration locale, où il faut remplacer les habituelles carafes d'eau par de l'eau minérale en bouteilles. 

Lire aussi

Dans plus de cent communes, sur tout le territoire métropolitain, les canalisations sont désormais à sec, a annoncé ce vendredi le ministre de la Transition écologique Christophe Béchu. Une cellule interministérielle de crise a été activée par Matignon, qui coordonnera leur approvisionnement en eau grâce aux remontées d'information des préfectures. À Ventron, la prochaine citerne d'eau de secours n'est pas attendue avant vendredi prochain, si la commune voisine de La Bresse a elle-même toujours les moyens de la fournir. 


TF1info | Reportage : Irvin Blonz, Laurence Claudepierre

Tout
TF1 Info