Au cœur des régions

Sécurité routière : des bandes phosphorescentes testées sur les routes des Landes

LT
Publié le 3 novembre 2021 à 17h01
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

SÉCURITÉ ROUTIÈRE - Au sud de Dax (Landes), les bandes extérieures d’une section routière ont été enduites d’une peinture photoluminescente. Grâce à la lumière du soleil emmagasinée pendant la journée, les bandes s’éclairent la nuit. Une innovation ayant pour objectif de faire baisser le nombre d’accidents.

Vous connaissiez les lignes blanches sur les routes, voici les lignes photoluminescentes. De couleur vert amande, elles ont de quoi surprendre les usagers. "Ça a l’air plus visible. C’est réfléchissant et ça permet de voir la route", "Il y a des gens qui ont peur de ces virages-là et c’est vrai que parfois on a du mal à tourner", témoignent des automobilistes dans le reportage de TF1 en tête de cet article. 

Cette peinture lumineuse, fabriquée par l’entreprise girondine Olikrom, sera expérimentée pendant trois ans sur cette route connue pour être accidentogène. Des données de référence, sur la vitesse des automobilistes notamment, ont été effectuées avant l’application de la peinture. Elles seront comparées aux données relevées pendant la phase d’expérimentation. 

L’un des avantages de ce revêtement est qu’il n’a pas besoin d’entretien particulier. "Cette peinture emmagasine la lumière la journée et elle va la restituer toute la nuit pendant plus de dix heures et avec cette peinture, on est capable de voir entre 30 à 80 mètres au-delà des phares", assure Jean-François Letard, directeur de la société Olikrom. 

Une première en France

Les réalisations tablent sur une durée de vie de cinq ans de la peinture avant renouvellement. Cette peinture ambitionne aussi de se substituer partiellement à l’éclairage public, réduisant ainsi les effets de la pollution lumineuse sur la faune, la flore et l’observation humaine, affirme France 3 Nouvelle Aquitaine

Dans le sujet en tête de cet article, les journalistes de TF1 ont testé pour vous cette portion de route expérimentale. Ils admettent avoir été quelque peu sceptiques au début. "Quand on roule avec les phares allumés, on ne voit pas vraiment la différence entre la peinture blanche et la peinture photo luminescente. En revanche, si on regarde au loin, là où les phares n’éclairent pas, on remarque que cette peinture photo luminescente nous indique le virage qui arrive et donc, c’est plus sécurisant", affirme notre journaliste Ignaco Bornacin. 

Lire aussi

Si cette peinture se retrouve de plus en plus sur des passages piétons ou des pistes cyclables, l’expérimentation sur route est une première en France car il est très difficile pour l’entreprise d’obtenir des autorisations. 


LT

Tout
TF1 Info