Le 20h

Le boom du rodéo nautique inquiète les autorités à Marseille

Publié le 29 juillet 2021 à 20h26
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le phénomène des rodéos à jet-ski se développe de plus en plus dans la baie de Marseille. À pleine vitesse, certains vont jusqu'à frôler les nageurs ou les bateaux. Souvent, ils n'ont pas le permis, mais réussissent quand même à louer des jet-skis.

Lancés sur les vagues à des vitesses pouvant atteindre les 90 km/h, parfois tout près du bord et des zones de baignade, certains conducteurs de jet-ski n'hésitent pas à prendre des risques. Pour ces loueurs professionnels, le phénomène des rodéos sauvages en mer prend de l'ampleur dans la baie de Marseille. Comme les rodéos urbains, ils présentent aussi des dangers non négligeables. Ils font du slalom entre les bateaux ou se mettent dans leur sillage pour surfer sur les remous. Ils font aussi la course entre eux. L'accident peut très vite arriver.

Pourtant, pour louer un de ces engins, il faut avoir un permis ou sinon être encadré par un moniteur agréé. Ces machines ne sont pas à mettre entre toutes les mains. Mais même sans avoir le permis, il n'est pas compliqué de louer un jet-ski. Nous tentons l'expérience en caméra cachée. Il suffit d'une recherche sur Internet et 120 euros en liquide. Avec quelques consignes de sécurité de base, c'est parti pour une heure en mer. Sur cette mise à l'eau, plusieurs loueurs de jet-ski sont sans autorisation. Mais ils ne semblent pas vraiment craindre les forces de l'ordre. En cas de contrôle, on nous demande simplement de prétendre que l'engin est prêté par un ami.

La location sauvage de ces machines se développe à toute vitesse dans la région marseillaise. Désormais, la majorité des infractions relevées par les gendarmes concernent les conduites sans permis. Depuis quelques semaines, ils multiplient les opérations de contrôle. Mais aujourd'hui, la loi ne permet pas aux forces de l'ordre de saisir un jet-ski immédiatement. Le business très rentable de la location sauvage a donc de beaux jours devant lui.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info