24H

Le parti pris de Caroline Fourest : Sandrine Rousseau, la première candidate "woke" ?

Publié le 21 septembre 2021 à 19h03, mis à jour le 23 septembre 2021 à 19h26
JT Perso

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Tous les mardis, Caroline Fourest livre un regard critique sur l'actualité de la semaine dans 24H Pujadas sur LCI. Au programme : Sandrine Rousseau, la première candidate "woke" ?

Sandrine Rousseau s’est qualifiée pour le second tour de la primaire écolo avec 25% des voix, juste derrière Yannick Jadot (27,7%). La candidate, plus à gauche et beaucoup plus radicale que son rival, défend l’intersectionnalité des luttes féministes, antiracistes et décoloniales. Un positionnement radical qui a visiblement séduit les électeurs écolos.

Pour la journaliste, essayiste et réalisatrice, Caroline Fourest, la version "woke" de Sandrine Rousseau est une version très woke de l'éco-féminisme. C'est devenu un petit mot péjoratif en Europe, mais aux États-Unis, c'est un mot fièrement revendiqué par la gauche identitaire qui se dit réveillé face aux injustices et qui a tendance à défendre l'antiracisme et le féminisme de façon essentialiste, victimaire. C'est une vision totalement infantilisante du féminisme. C'est dégradant pour la cause des femmes. C'est ce côté victimaire qui ajoute une touche très "woke". On sait très bien ce qu'Eric Zemmour ferait d'une candidature de Sandrine Rousseau.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info