Sécheresse : les légumes connaissent la grande crise

Publié le 15 septembre 2022 à 20h30, mis à jour le 15 septembre 2022 à 23h44

Source : JT 20h Semaine

La France est le premier producteur européen de légumes en conserve.
Mais cette année 2022, certains ont beaucoup souffert de la sécheresse.
Les rendements ont chuté de 20 à 50%. Des pénuries sont-elles possibles dans quelques mois ?

Pour Pascal Dupré, agriculteur spécialisé dans les haricots verts dans les Yvelines, la récolte a commencé il y a déjà deux mois. Mais avec les très fortes températures et la sécheresse de l'été 2022, le constat est alarmant. Si là où il cultive ses terres, Pascal Dupré avait l'autorisation d'irriguer, tous les producteurs n'ont pas eu cette chance. Dans certaines régions, comme en Bretagne, les baisses de rendement atteignent -50%.

Les haricots verts ne sont pas les seuls concernés. Pour la fabrication de conserves et surgelés, les petits-pois, les carottes, les tomates, les épinards et les courges manquent aussi à l'appel. C'est le cas pour André Barthet, producteur de potiron dans le Gers. L'absence de pluie a eu d'importantes conséquences sur le développement de ses plantes.

Ajoutez à cela, la hausse des prix de l'énergie, des emballages, du transport pour les industriels et vous obtenez à coup sûr des répercussions à la hausse sur les prix pour le consommateur dans les prochaines semaines. Mais de là à constater des pénuries dans les rayons, comme pour la moutarde ou les huiles, à priori pas avant le printemps prochain selon les professionnels. Et pour cause, les stocks constitués l'année 2021 sont encore suffisants.

TF1 | Reportage C. Adriaens-Allemand, J. Clouzeau.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info