24H Pujadas

Les partis pris : Borne partie pour rester, "Refaisons 1945 et le CNR !", et la Chine tisse sa toile

Publié le 23 juin 2022 à 19h32, mis à jour le 24 juin 2022 à 0h02
JT Perso

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Tous les soirs, Abnousse Shalmani, Pascal Perri et Jean-Michel Aphatie donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI.

Élisabeth Borne pourrait peut-être déjouer les pronostics. Lors de son allocution hier, Emmanuel Macron a déclaré que "la plupart des dirigeants que j'ai reçus ont exclu l'hypothèse d'un gouvernement d'union nationale, laquelle d'ailleurs n'est, à mes yeux, pas justifiée à ce jour". Pour Jean-Michel Aphatie, "Borne est partie pour rester !".

Pascal Perri estime que l'idée d'un gouvernement d'union nationale "n'était pas si irréaliste que ça". "Refaisons 1945 et le CNR", ajoute-t-il. Actuellement, il y a moins de croissance, l'inflation durable est de retour, l'indice PMI fléchit, la signature de la France s'affaiblit, et la stagflation menace. "L'immobilisme est absolument interdit", selon Pascal Perri.

Le 14e sommet des BRICS s'ouvre ce jeudi 23 juin, à Pékin. Selon le Global Times, "le sommet des BRICS entend contrebalancer la tendance des pays occidentaux à former des petites cliques avec le G7 et à apporter un air frais au monde qui inclut un système de gouvernance global équitable au lieu d'un système dominé par l'hégémonie américaine". "La Chine tisse sa toile", réagit Abnousse Shalmani.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info