24H

Les partis pris : Le Pen trahie par Salvini, le retour des pénuries, et l'OMS qui annonce un fiasco

Publié le 9 février 2021 à 19h36, mis à jour le 9 février 2021 à 21h45
JT Perso

Source : 24H PUJADAS, L'info en questions

Tous les soirs, Jean-Michel Apathie, François Lenglet et Abnousse Shalmani donnent leurs points de vue sur un sujet d'actualité dans 24H Pujadas sur LCI. Au programme : Le Pen trahie par Salvini, le retour des pénuries, et l'OMS qui annonce un fiasco.

Matteo Salvini, avec Marine Le Pen, était en Europe celui qui dénonçait "l'oligarchie bruxelloise". Mais coup de théâtre, le chef de la Ligue Nord a décidé de soutenir Mario Draghi, ancien président de la Banque Centrale Européenne, de former un nouveau gouvernement en Italie. Jean-Michel Apathie estime que Mario Draghi a rompu le lien entre la présidente du Rassemblement national et Matteo Salvini.

Vaccins, puces électroniques pour voitures, ... Aujourd'hui, on est en situation de pénurie comme on l'a été pour les masques, pour les équipements de protection pour les soignants. Pénurie également de capacité de transport maritime. Les prix ont été multipliés par quatre ces dernières semaines. Il n'y a plus de containers et il n'y a plus de places sur les bateaux. Selon François Lenglet, on retrouve un monde fragmenté. Si la demande est forte et que l'offre ne parvient pas à s'ajuster, en économie de marché, ça fait monter les prix. Cela peut être un signe avant-coureur du retour de l'inflation. Le rapport de force entre les salariés et les entreprises est en train de se transformer. C'est un déterminant très important de l'évolution des prix.

L'OMS a effectué sa fameuse mission en Chine pour aller chercher l'origine du coronavirus, sauf que c'est le fiasco annoncé qui se produit. Après cinq tests Covid, quatre prélèvements sanguins, quatorze jours de quarantaine, sans compter les mois de négociation diplomatique, les scientifiques ont finalement donné une conférence de presse. "Le Sars-Cov-2 peut avoir pour origine une transmission zoonotique, mais les réservoirs hôtes restent à identifier. La conclusion suggère que l'hypothèse d'un incident de laboratoire est hautement improbable pour expliquer l'introduction du virus dans la population humaine". Pour Abnousse Shalmani, ils n'ont rien annoncé que l'on ne sache déjà.

Du lundi au vendredi, à partir de 18h, David Pujadas apporte toute son expertise pour analyser l'actualité du jour avec pédagogie.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info