VIDÉO - Les secrets du Charles de Gaulle : dans les coulisses du porte-avions

TF1 | Reportage Bastien Augey, Romain Reverdy
Publié le 20 décembre 2022 à 16h55

Source : JT 13h Semaine

Emmanuel Macron a rejoint, ce lundi 19 décembre, le porte-avions Charles de Gaulle.
Le président a partagé le traditionnel repas de Noël avec les 1 800 membres de l'équipage.
Reportage dans les coulisses de ce géant de la Marine française.

En deux secondes, le rafale passe de zéro à plus de 200 km/h. Et il faut enchaîner très vite, car le prochain avion décolle dans moins d'une minute. Exercice de très haute précision. Des hommes en jaune sont chargés de la sécurité du pont. Ce sont les chorégraphes de ce ballet si particulier. Parmi eux, il y a Mickaël, directeur-chef Pont d'envol : "On peut comparer ça à Top Gun, s'amuse-t-il. C'est notre métier, c'est sympa de pouvoir vivre ça".

Tout est secret défense

Le lieutenant de vaisseau, Alexandra, commandant adjoint, technique, a 120 mécaniciens sous ses ordres. Ils sont chargés de réparer et d'entretenir la flotte. Dans cet énorme labyrinthe, habité par 1 800 marins, le jour et la nuit ne veulent pas dire grand-chose. On dort et on travaille par tranche de quatre heures. 

Tout est secret défense.  Impossible de filmer ces écrans où l'on scrute le moindre mouvement autour du porte-avions. "On doit savoir à tout moment ce qui vole. Est-ce que ce sont des avions de ligne, des avions de chasse ? De quelle nation ? Est-ce qu'ils sont amis ou ennemis ? On n'a pas le droit de se tromper" indique, dans la vidéo en tête d'article, Felix, second maître détecteur. Car dans un contexte tendu avec la Russie notamment, il faut éviter l'incident, mais aussi montrer sa force.

Dans son costume de chef des Armées, c'est le message qu'Emmanuel Macron est venu délivrer en personne sur le Charles de Gaulle : "Si nous voulons rester une grande Nation pour nous-même, pour nous protéger, pour nos partenaires européens et internationaux, oui, nous devons faire le choix d'investir plus encore dans nos armées". Une visite pour remercier aussi ces marins, qui devront passer Noël loin de leur famille.


TF1 | Reportage Bastien Augey, Romain Reverdy

Tout
TF1 Info