Le WE

Les voitures-radars privées se déploient

Publié le 8 octobre 2021 à 20h19, mis à jour le 8 octobre 2021 à 22h32
JT Perso

Source : JT 20h WE

Après trois années d'expérimentation, les voitures-radars vont être déployées partout sur le territoire. Vous serez susceptible d'être flashé n'importe où. Ce ne sera pas des policiers ou gendarmes qui s'en chargeront, mais des sociétés privées.

Augmenter la capacité à flasher, c'était l'expression de la sécurité routière en 2018. Résolue à lutter contre l'excès de vitesse, l'État a lancé en Normandie un système inédit : des voitures banalisées avec un radar indétectable, conduites, non plus par les forces de l'ordre, mais par des employés de sociétés privées. Des sociétés payées aux forfaits et non à l'infraction. L'idée, davantage utiliser cette flotte de véhicules et surtout remettre sur le terrain les policiers et gendarmes qui étaient affectés jusqu'alors.

Coût d'une voiture : environ 100 000 €. Il y en a eu 83 au début, 183 ensuite. Il devrait y en avoir 223 à la fin de l'année, et davantage encore ensuite. Après les premières régions dans le quart nord-ouest, l'ensemble du territoire métropolitain sera concerné à partir de 2022. Jusqu'ici, la sécurité routière le reconnaît, la mesure n'a pas entraîné d'essor spectaculaire du nombre d'infractions. 322 par mois et par voiture en moyenne, soit seulement 11 par jour pour chaque voiture, malgré six heures de circulation quotidienne. .

Pas encore de résultat non plus sur le comportement des automobilistes. Mais les spécialistes rappellent qu'il faut environ cinq ans pour mesurer d'éventuels effets, et que la vitesse excessive ou inadaptée est en cause dans un accident mortel sur trois.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info