Le 20h

Manuscrit de Napoléon sur Austerlitz : voici à quoi ressemble cette pièce unique

TF1
Publié le 28 janvier 2021 à 22h53, mis à jour le 29 janvier 2021 à 19h09
JT Perso

Source : TF1 Info

L'essentiel

HISTOIRE - Un manuscrit de Napoléon sur la bataille d'Austerlitz, annoté par l'empereur déchu, est mis en vente à Paris depuis ce mercredi. L'occasion d'une plongée dans l'Histoire de France.

C’est un objet qui appartient à l’Histoire. Depuis ce mercredi, un manuscrit unique, dicté et annoté par Napoléon durant son exil à Saint-Hélène, et relatant à sa gloire la légendaire bataille d'Austerlitz (1805), est mis en vente à Paris. Long de 74 pages densément écrites, ce manuscrit dicté à son fidèle parmi les fidèles, le général Henri-Gatien Bertrand, est corrigé par Napoléon, qui barre des mots ou inscrit en marge ses remarques d'une écriture minuscule. Au total onze annotations.

Ce manuscrit, accompagné d'un plan de la bataille sur papier calque dessiné par le général, est exposé depuis ce mercredi à la galerie "Arts et autographes", à l'Odéon. Présenté pour la première fois en exclusivité dans le cadre de la foire d'antiquités BRAFA, il est mis en vente pour un million d'euros et n’est pas mis aux enchères. S'il existe nombre d'écrits sur cette bataille, ce texte montre un Napoléon extrêmement soucieux de sa postérité.

C'est son résumé très personnel de la bataille.

Alizée Raux, fille du propriétaire du manuscrit.

La bataille d’Austerlitz, aussi appelée la "journée des trois empereurs", s'était déroulée symboliquement au jour du premier anniversaire de son sacre. La veille, Napoléon Bonaparte, tenaillé par sa conscience, écrivait : "Voilà la plus belle soirée de ma vie. Mais je regrette de penser que je perdrai bon nombre de ces braves gens, je sens au mal que ça me fait qu'ils sont véritablement mes enfants, et, en vérité, je me reproche quelquefois ce sentiment car je crains qu'il ne finisse par me rendre inhabile à la guerre".

"C’est vraiment son résumé très personnel de la bataille, tout ce qu’il va donner comme ordres, ce qu’il va recevoir comme informations, ce qui va faire que c’est une bataille unique, stratégique et qui va en faire une victoire qui était inattendue en Europe", explique Alizée Raux, fille du propriétaire de la galerie.

Le manuscrit a été acquis dans les années 1970 par Jean-Emmanuel Raux, expert en autographes, qui l'avait trouvé lors de la vente des héritiers Bertrand dans leur château de Châteauroux. Au micro de TF1, ce dernier raconte le moment lors duquel il a fait l'acquisition de ce manuscrit : "J’ai ouvert le manuscrit et j’ai cherché désespérément l’écriture de Napoléon. Quand je l’ai vue, j’ai dit : 'Wow !'"