Le WE

Plus de 5 millions de Français sans médecin traitant : la galère du premier rendez-vous

TF1 | Reportage Caroline Bayle, Sophie Hernandez
Publié le 23 mai 2022 à 16h51
JT Perso

Source : JT 20h WE

On estime qu’un quart des médecins généralistes ont plus de 60 ans.
Parfois, il est devenu impossible de trouver un praticien qui accepte de vous prendre comme nouveau patient.
Et malheureusement, la situation n’est pas près de s’améliorer.

Il y a un mois et demi, Olivier Cardin s’est retrouvé cloué sur son canapé à cause d’une sciatique. Il a alors réalisé que son médecin traitant n’exerçait plus. En en retrouver un s’est avéré compliqué, jusqu’à ce que le généraliste le plus proche de chez lui finisse par accepter. "J'ai fini par la supplier en lui disant 'attendez, je suis à 500 mètres'. J'ai besoin de voir quelqu'un, je n'allais pas prendre une voiture pour aller n'importe où en Seine-et-Marne", raconte-t-il dans la vidéo du 20H de TF1 en tête de cet article.

"Chaque médecin qui part laisse 1550 patients"

Actuellement, plus de 5,4 millions de Français n’ont pas de médecin traitant. Et sur les plateformes de prise de rendez-vous en ligne, beaucoup de généralistes n'acceptent plus de nouveaux patients. Le reportage de TF1 prend l'exemple d'une maison de santé ouverte il y a à peine un an avec cinq généralistes, alors que dans son secteur, il en faudrait plus du double. Ils prennent en charge les urgences mais affichent complet en tant que médecins traitants.

"Avez-vous un médecin traitant ?" Le Dr Valérie Briole, rhumatologue, pose systématiquement la question. L’absence de médecin traitant pénalise en effet ses patients : le remboursement passe de 70% à 30%, à moins de se signaler auprès de l’Assurance maladie. En tant que présidente de l’Union régionale des professionnels de santé d’Île-de-France, la situation l’inquiète. "Chaque médecin qui part laisse 1550 patients sans médecin, avec donc des retards au diagnostic, des surcharges aux urgences...", souligne-t-elle. Et ce n'est pas près de s'arranger : au rythme actuel des départs à la retraite, le nombre de généralistes va chuter jusqu'en 2026, avant de remonter à un niveau tout juste acceptable en 2030. 


TF1 | Reportage Caroline Bayle, Sophie Hernandez

Tout
TF1 Info