De nombreuses applications permettent désormais aux Français de s'améliorer en langues étrangères.
Parmi les plus connues figurent Duolingo, Babbel ou encore Busuu.
Les écoles proposant des cours particuliers y voient aussi pour leurs élèves un moyen de pratiquer régulièrement.

C'est devenu une habitude pour Sarah. À peine rentrée chez elle, elle saute sur son téléphone pour continuer à apprendre le portugais via une application. Car sa passion est de voyager à l'étranger tout en maîtrisant la langue du pays. "J'aime beaucoup d'apprendre des langues, j'essaie d'en apprendre beaucoup, mais les cours classiques avec le travail, c'est un peu chaud", explique-t-elle. Sarah est même devenue addict à ces applications. 

Pour elle, ce n'est plus de l'apprentissage, mais du jeu, car ces applications sont ludiques : elles vous challengent, vous encouragent et vous mettent la pression lorsque vous allez manquer une leçon.

Des applications proposant des dizaines de langues

Avec ses 500 millions d'utilisateurs dans le monde, l'application Duolingo est de loin la plus populaire. Au total, près de 40 langues et dialectes sont proposées sur l'application, et même des langues imaginaires, comme le haut-valérien, parlée par l'héroïne de la série Game of Thrones. Mais les Français peuvent seulement accéder aux leçons d'anglais, espagnol, allemand, italien et portugais. Le hibou vert de Duolingo accompagne les futurs polyglottes dans leur apprentissage du vocabulaire, de la conjugaison et de l'expression orale gratuitement. Une version payante de l'application existe aussi pour pouvoir y naviguer sans publicité et pratiquer même sans connexion internet. 

Parmi ses concurrentes, se trouve notamment Babbel, qui propose l'apprentissage de 13 langues via des leçons, des jeux et des podcasts en langue étrangère pour un abonnement allant jusqu'à 8,99 euros par mois. Il est aussi possible d'accéder à des cours en petits groupes avec des professeurs, à partir de 49,91 euros par mois pour les abonnements annuels. 

Quant à Busuu, elle propose, en plus des apprentissages de 14 langues, la possibilité pour les utilisateurs de s'entraider en cas de difficultés. Le tout gratuitement, avec une possibilité d'abonnement accessible à partir de 4,99 euros par mois pour ne pas avoir de pub ou encore pouvoir choisir l'ordre des leçons.  

"Les applications peuvent apporter de la régularité"

Mais ces formations en ligne font-elles vraiment progresser ? Imena a préféré s'inscrire à des cours particuliers à l'école de langue ASPLEF pour apprendre l'italien après avoir testé les applications. "C'est complètement différent, parce que sur les applications il n'y a pas cette interaction avec le professeur, si on se trompe c'est mauvais, on ne peut pas pratiquer, se tromper et apprendre. Je pense que c'est juste pour passer du temps sur l'appli, mais c'est pas pour apprendre la langue", estime la jeune femme.

Dans cette école où une vingtaine de langues sont proposées par des professeurs diplômés, les applications ne sont pas pour autant forcément mal vues. "Les applications peuvent apporter de la régularité pour le stagiaire, on le propose comme support pédagogique, pour intervenir après les cours", avance Sophie Lacourt, assistante de formation, dans l'école. "Mais avec un formateur c'est comme ça que se transmet plus facilement la culture et les notions de langue". 


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage Christophe Abel, Olivier Cresta

Tout
TF1 Info