Il y a deux mois, Michel Martin alimentait les grandes surfaces pour éviter la pénurie. Désormais, il ne fait plus de la livraison de nourriture. Contrairement à d'autres chauffeurs routiers, il a la chance de pouvoir rentrer chez lui chaque soir.

Aux premières heures du confinement, Michel Martin livrait de la nourriture pour les grandes surfaces, qui avaient été prises d’assaut par les consommateurs. Aujourd’hui, ce chauffeur routier a retrouvé un rythme de travail un peu moins dense. Malgré les pauses déjeuner dans son camion, il a encore la chance de pouvoir rentrer chez lui chaque soir. Ce qui n’est pas le cas pour tous ses collègues. Le lent déconfinement a donc encore des conséquences pour les professionnels de la route.

Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 20H du 20/05/2020 présenté par Gilles Bouleau sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 20H du 20 mai 2020 des reportages sur l’actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info