Le 20h

Mildiou : les cultures bio particulièrement touchées

Publié le 4 août 2021 à 20h18
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Les producteurs de fruits et légumes bio sont inquiets de l'invasion du champignon mildiou, qui prolifère avec l'humidité. Cet été, il se régale. Pour comparer, nos reporters se sont rendus chez des exploitants qui travaillent différemment.

Feuilles et tiges rongées, tubercules noircis, il n'y a aucun doute, le mildiou a presque tout ravagé dans ce champ de pomme de terre. Jamais cet agriculteur bio dans le Pas-de-Calais n'avait vécu ça. Perte estimée à plusieurs milliers d'euros. Son ultime espoir pour sauver la prochaine récolte est de tout raser. Mais cela ne suffira peut-être pas, car les conditions météo restent pour l'heure très favorables au mildiou : beaucoup de pluies, d'humidité, pas de soleil, et pas plus de 20°C. Même constat chez cette productrice de tomates bio. Ses parcelles sont gorgées d'eau depuis des semaines.

Les agriculteurs conventionnels utilisent des pesticides. Ils n'ont presque aucune perte. Il n'y a quasiment pas de mildiou dans cette exploitation au prix de fongicides très agressifs pulvérisés quatre fois par semaine. Même solution à Bourbourg . Pour ne pas laisser le mildiou se propager, Bertrand a doublé la cadence de traitement. Ça coûte cher : 200 euros de plus par hectare par rapport à l'an dernier. Selon lui, c'est l'unique solution. Avant la récolte de septembre, les prochaines semaines seront décisives. Tous les agriculteurs espèrent une seule chose : le retour du beau temps.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info