Décès de Bernard Tapie

VIDÉO - "Mais enfin, la vie est belle !" : quand Bernard Tapie se confiait au 20H de TF1

Publié le 3 octobre 2021 à 13h27
JT Perso

Source : TF1 Info

HOMMAGE - L'homme d'affaires de 78 ans était l'invité du 20H de Gilles Bouleau lundi 26 avril. Il avait notamment évoqué son combat contre le cancer.

L'ex-homme d'affaires, ministre, acteur, patron de presse et dirigeant de club Bernard Tapie, un temps érigé en symbole de la réussite sociale avant d'être rattrapé par les ennuis judiciaires, est mort dimanche à 78 ans d'un cancer dont il souffrait depuis 2017. Malgré la maladie qui le rongeait de l'intérieur, l'homme d'affaires de 78 ans n'avait rien perdu de sa gouaille et de son aplomb, au cours d'un entretien exclusif au JT de TF1 le lundi 26 avril. 

Bernard Tapie était revenu sur ses combats, notamment contre la maladie :  "J’essaie d’être heureux dans la vie et de rendre heureux ceux qui vivent avec moi. Je ne suis pas un surhomme, je suis comme tout le monde, il y a des moments de déprime, de souffrance. Mais la différence, c’est que lorsque je suis très mal et que j’appelle Gilles Bouleau pour lui dire : 'On ne peut pas reporter l'interview ?' Et qu’on me répond : 'Ce n’est pas possible, on a tout mis en place'. Je dis : 'Okay, j’arrive et puis je suis content d’être là !'".

Ce n'est pas ce que les gens vont dire [à mon décès] qui m'intéresse, c'est ce qu'ils vont penser et ce qu'ils vont penser, je le sais.

Bernard Tapie

"Tout a encore de l’importance, je suis gavé de rien", reprenait l'homme d'affaires. "Et si demain j’ai encore de la voix, pour la confidence, [Gilles] Lellouche m’attend avec ses caméras. Il veut faire un dernier film avec moi. Et je suis fou de bonheur parce que dans ce film, il y a des mecs et des femmes exceptionnels."  Et d'ajouter : "Vous savez ce qui me rend très fier ? M. Delon vient de faire un film dans lequel il dit : ‘J’ai trois idoles : Bernard Arnault, Belmondo et Tapie'. Et vous me demandez si j’ai envie de partir ? Mais enfin, la vie est belle !"

Lire aussi

Lors de cet entretien au JT de TF1, Bernard Tapie avait répondu à la question de Gilles Bouleau sur ce qu'il voudrait que l'on dise de lui le jour où il ne serait plus là : "Vous ne le répétez pas ? Je m'en fous complètement", répondait-il. "Ce n'est pas ce qu'ils vont dire qui m'intéresse, c'est ce qu'ils vont penser et ce qu'ils vont penser, je le sais. Je n'ai pas besoin d'attendre d'être mort. 10.000 lettres par jour, quand ça va bien et 2 lettres par jour quand ça va mal. Ne vous cassez pas la tête", concluait-il.  


La rédaction de TF1

Tout
TF1 Info