Le 13H

VIDÉO - Des collégiennes de Moselle gagnent le droit d'avoir... de la raclette à la cantine

TF1 | E. Payro et C. Hanesse
Publié le 14 décembre 2021 à 10h06
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

INSOLITE - Ce lundi 13 décembre, journée mondiale de la raclette, avait une saveur spéciale pour des collégiennes de Moselle. Après avoir milité auprès de leur principal, elles ont pu manger le fameux plat d'hiver à la cantine.

Un déjeuner exceptionnel dans un restaurant scolaire : les quelque 450 élèves du collège Jean Bauchez de Ban Saint-Martin, en Moselle, ont gagné le droit à manger de la raclette à la cantine. Les éloges ne tarissent pas  à l’occasion de cette "raclette party" organisée ce lundi 13 décembre. "C'est vraiment génial", "c'est meilleur que les autres repas", confient dans le reportage du 13H de TF1 en tête de cet article les collégiens, qui n’en reviennent pas. 

Un menu approprié en cette journée mondiale de la raclette, né de l'initiative de quatre jeunes filles. Tout a commencé par une affiche placardée dans les couloirs il y a quelques semaines : "À tous les collégiens. De nos jours, le fait qu'il n'y ait pas de raclette à la cantine est devenu banal, accepté de tous, c'est un scandale !"

100 kg de pommes de terre, 80 kg de fromage et de charcuteries

"À la base, on n’imaginait pas que ce serait accepté, on voulait juste faire rire" et "on l’aurait oublié deux semaines après", expliquent Lucile et Rafaële, deux élèves de ce quatuor de collégiennes en classe de 4ᵉ, un collectif baptisé "Rerc", "Rires et raclettes chantants". "Et puis on s’est rendu compte que ce n’était pas le cas."

Pour accéder à leur demande, le principal leur a demandé de chanter leur hymne à la raclette pendant la récréation, aux paroles inspirées : "En chaussette ou en claquette, j'aime la raclette... avec elle c'est la fête, j'aime la raclette". Mais il a ensuite fallu organiser le repas en demandant de l'aide aux parents d'élèves. 

"Du point de vue logistique, on a essayé de trouver quelques solutions, car notre souci principal était de ne pas pouvoir utiliser des appareils à raclette distribués dans le commerce, c’était impossible", explique le directeur Christophe Forrler. 

Pas moins de 100 kg de pommes de terre, 80 kg de fromage et tout autant de charcuteries offerts au collège par les producteurs de la région. Fondue au bain-marie ou en demi-meule, pas simple de faire une raclette pour 450 collégiens affamés. Un effort largement récompensé par le sourire des élèves. 


TF1 | E. Payro et C. Hanesse

Tout
TF1 Info