L'application "Tous anti-Covid" lancée par le gouvernement est la version améliorée de StopCovid pour lutter contre l'épidémie, qui n'avait pas convaincu lors de son lancement en juin dernier. Ce deuxième essai est-il concluant ?

Depuis la mise en ligne de sa nouvelle version le 22 octobre, il y a eu une nette augmentation de téléchargement de l'application "Tous anti-Covid", avec plus de huit millions. Celle-ci propose une nouveauté, le téléchargement de l'attestation de déplacement, même si cela n'a pas encore attiré tout le monde. Cette nouvelle version publie également chaque jour des chiffres sur la situation de l'épidémie en France, à savoir le nombre de nouveau cas déclaré et surtout le nombre de personnes notifié par l'application comme cas contact.

Pour que l'application fonctionne, il est indispensable que la fonction bluetooth du téléphone soit activée. Dès lors, lorsque les smartphones de personnes ayant installé l'application se croiseront pendant au moins 15 minutes à moins d'un mètre, le mobile de l'un enregistrera les références de l'autre. Des informations codées et totalement anonymes. Mais sur de nombreux téléphones portables, cette application rencontre des limites pouvant nuire à la détection des cas contacts. Dans tout les cas, "Tous anti-Covid" se veut un outil supplémentaire pour lutter contre l'épidémie, qui en l'état permet de sauver des vies.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info