Le WE

Noyade à répétition : vigilance absolue en Charente-Maritime

Publié le 15 août 2021 à 20h19
JT Perso

Source : JT 20h WE

RISQUES - En 24 heures, trois personnes se sont noyées sur le littoral aquitain. Deux d'entre elles ont perdu la vie au Cap Ferret et dans les Landes tandis que du côté de Royan, une fillette de 11 ans est portée disparue depuis vendredi.

Trois jours après sa disparition au large de la plage de Meschers-sur-Gironde (Charente-Maritime) lors d'une sortie organisée par une colonie de vacances, la fillette de 11 ans reste introuvable. Les recherches de la journée n'ont rien donné. À quelques mètres du lieu de l'accident au moment d'aller dans l'eau, la nouvelle inquiète. "C'est sûr que ce sont des rappels malheureux, mais ce sont des rappels qu'il faut rester comme on est, vigilant et accompagnant auprès de nos enfants", dit un père de famille.

Vigilance, maître mot de tout baigneur que nous avons rencontré comme l'explique cette maman. "Je reste près d'eux. Je les surveille s'ils savent nager. S'ils ne savent pas nager, ils ont les brassards", affirme-t-elle. "Il y a aussi la petite bouée pour aller se baigner, c'est important. Puis, on se tient la main, elle vient avec nous", ajoute un autre père de famille.

Les bons réflexes sont connus. Pourtant, en à peine 24 heures, deux personnes sont mortes noyées sur la côte atlantique. Comment expliquer ces noyades ? Cet été est-il plus dangereux que les autres ? Nous avons posé la question à Sylvain Moynault, inspecteur général Atlantique sud à la Société Nationale de Sauvetage en Mer (SNSM). "En Atlantique, on a des zones de danger qui nécessite de s'informer parce que la plage est très attirante", prévient le sauveteur. Malgré la présence des secouristes, cet été en France, déjà 168 personnes sont mortes noyées.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info