Violents orages et énormes grêlons... un début d'été marqué par les intempéries

Orages violents : les sinistrés à la recherche de couvreurs et de tuiles

TF1 | Reportage G. Guist'hau, C. Arfel
Publié le 23 juin 2022 à 13h05, mis à jour le 23 juin 2022 à 17h20
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

Après les violents orages de grêle, l'urgence est de trouver un couvreur.
Vu l'ampleur des dégâts et le nombre de toitures abîmées, ils sont débordés.

Depuis mardi, les journées de Pierre-Albert Benedetti sont plutôt bien remplies. Avec ses équipes, cet artisan couvreur bâche les toitures durement touchées par la grêle. Il bâche dix à quinze maisons par jour, et ce n'est pas près d'être terminé. "Le téléphone n'arrête pas. (..) On passe en priorité les gens qu'on connaît. Mais comme on est dans les petites communes rurales, on connaît beaucoup de monde. Donc, c'est compliqué", explique-t-il.

C'est également compliqué de s'approvisionner en matériaux. Dans l'urgence, il faut couvrir les trous des toitures et pourtant, les bâches commencent à manquer. Même problème pour les tuiles. Sachant qu'elles se font rares depuis la crise du Covid, leurs prix avaient même doublé. Résultat : plus une seule tuile de disponible à Ribérac (Dordogne).

Pour en trouver, un couple est allé à Périgueux, 30 kilomètres plus loin. Et ce sont sans doute les dernières. Mais attention, avec une telle tension sur le marché, certains faux professionnels pourraient profiter de la situation pour escroquer des sinistrés.


TF1 | Reportage G. Guist'hau, C. Arfel

Tout
TF1 Info