Les élèves de la Réunion sont les tout premiers à profiter des vaccinations au sein des établissements scolaires. Le dispositif répond aussi à une situation toujours dégradée en Outre-mer.

Deux semaines après la rentrée scolaire, un lycée de Saint-Denis à la Réunion a installé un centre de vaccination dans la salle des examens, une première. Le protocole sanitaire y est le même que dans un centre classique. D'autant plus que la signature d'un seul parent suffit. Au total, 180 jeunes ont été vaccinés.

Les élèves des établissements alentour peuvent, eux aussi, profiter de cette opération. Pour le moment, le taux des 12-17 ans est de 30% à la Réunion. Selon Chantal Manès-Bonnisseau, rectrice de l'académie de la Réunion, l'objectif est de se rapprocher le plus vite possible et d'atteindre le taux national qui est au-delà de 60%.

En Martinique, c'est encore moins. Seuls 16%s des 12-17 ans ont reçu une injection. L'île étant confinée, impossible donc de vacciner dans les écoles. Dans les centres, les jeunes se font rares. Neuf enfants sont actuellement hospitalisés en pédiatrie, d'après le Dr Yannick Brouste, chef de service des urgences du CHU de Fort-de-France. Alors, pour soulager de nouveau les hôpitaux des Antilles, 200 soignants en Métropole sont envoyés en renfort ce week-end.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info