La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Pâques sous cloche : les réactions aux recommandations de Jean Castex

TF1
Publié le 24 mars 2021 à 18h24
JT Perso

Source : JT 13h Semaine

COVID-19 - Le gouvernement a douché nos espoirs de fêter Pâques normalement. En particulier dans les départements où les mesures ont été renforcées.

À Versailles (Yvelines), les commerces de bouche viennent tout juste de terminer la décoration de leur vitrine pour les fêtes de Pâques. Mais ce mercredi matin, après les annonces de Jean Castex sur le week-end pascal, l'ambiance dans la ville était bien morose.

Dans les seize départements soumis au troisième confinement, dont font partie les Yvelines, le Premier ministre a indiqué au Parisien qu'il n'y aurait "pas d'exception pour les repas de famille". Les réunions entre personnes de foyers différents sont donc déconseillées, à défaut d'être formellement interdites comme les déplacements au-delà de 10 km. Le gouvernement dit aussi non aux traditionnelles chasses aux œufs. 

Mais après un an de crise sanitaire, tous les Versaillais interrogés ce mercredi n'ont pas envie de se plier à ces recommandations. "Ils ne peuvent pas entrer dans les lieux privés. Les citoyens français sont supposés être des adultes. Donc ils n'ont pas besoin des recommandations", lance un passant.

Lire aussi

Pour la traditionnelle chasse aux œufs, les parents trouveront bien une solution. "Je pense qu'on va cacher les œufs dans l'appartement", avance une mère de famille. Les offices religieux sont, quant à eux, maintenus. Ceux-ci devront néanmoins se dérouler avant le couvre-feu, et surtout dans le respect des jauges imposées.


TF1

Tout
TF1 Info