VIDÉO - Pas de guirlandes ou de sapins naturels : à Nantes, les décorations de Noël font polémique

par T.A. | Reportage TF1 : Manon MONNIER et Nicolas HESSE
Publié le 25 novembre 2023 à 21h05

Source : TF1 Info

À Nantes, depuis deux ans, la mairie a décidé de se passer d'illuminations de Noël.
À la place des guirlandes et des pères Noël, elle a opté pour un projet artistique, décrié par une partie de la population.
Une équipe du 20H de TF1 s'est rendue sur place.

"Si la magie de Noël ne vient pas à nous, alors nous ramènerons la magie de Noël !" À Nantes, mégaphone à la main, le père Noël se rebelle. Après une semaine de polémiques dans la ville, cet habitant déguisé veut clarifier les choses. "Noël, ce n'est pas communautariste, c'est un partage, de toutes les religions, de toutes les couleurs... Je ne comprends pas qu'il y ait un choix de la mairie de supprimer cette fête, un symbole du regroupement en famille." Dans de nombreuses artères nantaises, nulle trace en effet d'illuminations brillantes comme les années précédentes.

Un événement artistique à la place des illuminations

Dans la ville, la rue Crébillon est l'une des plus fréquentées pendant les fêtes de fin d'année. Habituellement, avec ses multiples illuminations et guirlandes accrochées en hauteur, elle fait rêver petits et grands. Mais cette année, faute de décorations, elle déçoit. "D'habitude, on a les yeux en l'air, il y a des sapins partout, il y a des guirlandes, et puis là, on les cherche, il n'y a plus rien, même pas de musique", estime une passante rencontrée par notre équipe. Des œuvres d'art sont apposées à certains bâtiments de la ville, assure pourtant la mairie.

 "Ce sont des jardinières ridicules, déplore un autre habitant. Nantes sera l'une des rares villes où l'on ne saura pas que c'est Noël, ça m'attriste..." Depuis deux ans, la ville a ainsi fait le choix de financer un événement artistique intitulé "Le Voyage en HIver". Dans les rues, pas de rennes ou de sapins naturels décorés, mais des statues lumineuses ou des lanternes colorées. "La lanterne, c'est original, c'est beau, mais on peut l'installer à d'autres moments de l'année... Ça ne fait pas Noël !", pointe malgré tout un promeneur dans le reportage du 20H de TF1 et visible en tête de cet article.

La ville a-t-elle voulu être à l'écoute de ceux qui n'aiment pas Noël ou qui ne célèbrent pas Noël ? La majorité municipale, qui a investi un million d'euros dans le projet, préfère éluder la question. "En tout cas, ceux-ci ne nous ont pas adressé de demande spécifique", justifie Gildas Salaün, adjoint du maire (PS) aux commerces et à la ville la nuit. 

Malgré tout, dans la ville, un endroit fait toujours rêver au moment des fêtes : le passage Pommeraye. Ici, sapins et guirlandes scintillent de mille feux. Dans cette galerie marchande, les décorations sont entièrement financées par les commerçants. Cette année, ils ont investi 23.000 euros pour faire vivre cette tradition. "Vous savez, en ce moment, la vie n'est pas facile pour tout le monde, expose Nathalie Brucker, à la tête d'une bijouterie dans ce lieu. S'il y a bien un moment dans l'année où ça doit être festif, où ça doit exploser de couleurs et de magie, c'est à Noël !" 


T.A. | Reportage TF1 : Manon MONNIER et Nicolas HESSE

Tout
TF1 Info