Covid-19 : le défi de la vaccination

Pass sanitaire : premiers essais en Haute-Corse

Publié le 23 juillet 2021 à 20h02
JT Perso

Source : JT 20h WE

L'extension du pass sanitaire a été votée par l'Assemblée nationale. C'est maintenant au tour du Sénat d'en débattre, mais des restaurateurs ont déjà pris les devants. Depuis ce matin, en Haute-Corse, certains testent la mesure dans leur établissement.

Depuis ce matin, c'est la condition pour entrer dans le restaurant "A Mandria di Pigna" près de Calvi : présenter son pass sanitaire. "C'est un petit peu contraignant parce qu'on n’est pas habitué, mais après, on s'y habituera, et s’il faut passer par là pour essayer de freiner la contamination", note une cliente. Et c'est le gérant qui vérifie les certificats. "Ils sont péjorativement bien accueillis. C'est vrai que c'est un petit peu chronophage, mais si on peut sauver nos emplois, notre économie à travers ça et surtout notre santé, eh bien écoutez, on va perdre un peu de temps", lance le restaurateur, Loïc Refrais.

Le pass sanitaire est valide si la vaccination est complète ou avec un test négatif récent. Pour vérifier ces informations, dans cet autre restaurant, le gérant du "Bar de la Tour", Didier Bicchieray, utilise une application. "Je vais scanner donc le pas sanitaire du client avec un QR code et donc à partir de là, si la personne est à jour, elle aura le droit de consommer tout simplement", explique-t-il.

Il s'agit pour l'instant d'une expérimentation en Corse avant une application dans toute la France en août. Les restaurateurs ne sont pas tenus de vérifier l'identité des clients, mais des contrôles de police pourront avoir lieu. Les députés ont validé l'application de cette mesure au-delà des restaurants. Le pass sanitaire pourrait être demandé à l'entrée des hôpitaux pour les patients en dehors des urgences ou encore pour les visiteurs dans les Ehpad si le Sénat approuve le texte à son tour.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info