La France fait-elle les bons choix face au virus ?

Pass sanitaire : une semaine après, quel bilan pour les loisirs ?

Publié le 27 juillet 2021 à 20h10
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

Le pass sanitaire est obligatoire depuis une semaine sur les lieux de loisirs et de culture. Les professionnels redoutaient un effondrement de la fréquentation. Leur crainte était-elle fondée ? Que disent les chiffres ?

Les visiteurs doivent montrer patte blanche avec leur pass sanitaire pour pouvoir profiter tranquillement du zoo de Sanary-sur-Mer. Le parc comptait 750 visiteurs par jour les trois premières semaines de juillet. Depuis la mise en place du pass, c’est 350. Ces baisses de fréquentation drastiques concernent tous les lieux de culture et loisirs : - 40% pour les théâtres, jusqu’à - 50% pour les parcs d'attractions et - 70% pour les salles obscures. Pour la directrice de ce cinéma, il y a clairement eu un avant et un après pass sanitaire.

Mais est-ce vraiment à cause du pass sanitaire lorsqu'on voit la météo aujourd'hui dont ont pu profiter les chanceux vacanciers du Sud ? Allons vérifier dans un autre cinéma en Normandie. Le temps était idéal pour aller voir un film, sauf que là aussi, il n’y avait pas grand monde. Le directeur pense avoir perdu sa clientèle jeune, pas encore vaccinée, qui ne s'est pas déplacée aujourd'hui pour cette superproduction française dont il attendait tant. Mais il a gagné une autre clientèle, qui à l'inverse ne serait pas venue si le pass sanitaire n'était pas obligatoire.

Le pass sanitaire n'est pas non plus un frein pour les visiteurs du musée Grévin, qui a enregistré 2 000 entrées dimanche dernier. C'est presque le même nombre qu'un dimanche d'avant covid. Les musées et leurs dentelles, souvent plus âgées et plus vaccinées, souffrent un peu moins économiquement. Ces entreprises vont continuer jusqu’à fin août à percevoir des aides de l'Etat pour compenser une partie de leur perte de chiffre d'affaires.


La rédaction TF1 Info

Tout
TF1 Info