VIDÉO - Oradour : après la mort du dernier survivant du massacre, son message perpétué

par La rédaction de TF1 | Reportage Nathalie Chiesa, Emmanuel Sarre
Publié le 17 février 2023 à 17h00

Source : JT 13h Semaine

Les obsèques de Robert Hébras, dernier survivant du massacre de juin 1944 par les nazis, sont célébrées ce vendredi.
Toute sa vie, il l'aura passé à témoigner.
Sa petite fille va poursuivre en son nom.

Tous sont unis dans l'émotion. Ce vendredi matin, ils étaient des centaines d'anonymes massés dans la petite église d'Oradour (Haute-Vienne). Sa petite fille Agathe l'a accompagné dans ces derniers instants. Elle nous a confié lui avoir fait une promesse, celle de parler désormais en son nom : "Sa grande force à lui, c'était sa résilience. S'il était resté enfermé dans la journée du 10 juin, il n'aurait pas pu avancer. Il a compris que pour se souvenir, il fallait en parler. Je crois que maintenant, il est parti rassuré".

Transmettre aux jeunes générations, c'était le vœu le plus cher de Robert Hébras. Chaque année, des milliers d'élèves visitent le village martyr. Pour lui, la photo des victimes rassemblées au Centre de la mémoire, crée un lien indéfectible. Aujourd'hui, les ruines d'Oradour-sur-Glane sont les derniers témoins du massacre de 643 personnes par les nazis. Malgré son passé douloureux, toute sa vie, Robert Hébras s'est battu pour la paix franco-allemande. "Ceux qui sont responsables du drame, je ne peux pas leur pardonner. Leurs enfants ne sont pas responsables", avait-il affirmé.

La dernière volonté de Robert Hébras aura été exaucée. Son cercueil aura traversé une dernière fois le village martyr et s'arrêtera devant sa maison, où sont mortes sa mère et ses deux sœurs.


La rédaction de TF1 | Reportage Nathalie Chiesa, Emmanuel Sarre

Tout
TF1 Info