Tempête Alex : la désolation dans les Alpes-Maritimes

"Plus de désespoir que d'espoir" : l'angoisse de William, sans nouvelle de sa mère depuis les inondations

La rédaction de LCI
Publié le 6 octobre 2020 à 10h33, mis à jour le 6 octobre 2020 à 10h38
JT Perso

Source : JT 20h Semaine

INTERMINABLE ATTENTE - Après le passage de la tempête Alex, des dizaines de personnes recherchent encore leurs proches. Nos journalistes sont allés à la rencontre de William Cain-Rossow, dont la maman Betty, habitante de Saint-Martin-Vésubie, n'a pas donné signe de vie depuis la catastrophe.

"On est plus sur du désespoir que de l'espoir", lâche William Cain-Rossow, les yeux perdus et fatigués. Depuis 72 heures, le jeune homme est dans l'attente de nouvelles de sa mère, Betty. Habitante de Saint-Martin-Vésubie, elle n'a plus donné signe de vie depuis les inondations et les torrents d'eau qui ont déferlé dans la vallée vendredi dernier.  Elle fait aujourd'hui partie des habitants du village que les sauveteurs n'ont toujours pas retrouvé après le passage de la tempête Alex. 

Il ne reste rien de la maison, comme si tout avait disparu

William Cain-Rossow, fils de Betty, disparue depuis 72 heures

"Quand elle a eu mon oncle au téléphone, elle lui a dit que l'eau montait au niveau de la portière de sa voiture, et qu'elle ne pouvait plus partir de chez elle (...) Elle était dans la maison", raconte William. Ce fut le dernier coup de téléphone de Betty. Depuis, la famille est sans nouvelle. Le jeune homme et son oncle sont arrivés dans le village dimanche soir : ils voulaient tous deux constater les dégâts, pour se rendre compte, et être fixés. Mais l'état de la maison de Betty Cain-Rossow est tel que l'inquiétude a fait place au désespoir : "il n'y a aucun débris, pas de toiture, il ne reste rien de la maison, comme si tout avait disparu".  

Lire aussi

Une vingtaine de personnes toujours portées disparues

S'il est encore impossible de dresser un bilan précis des disparus, celui-ci s'est alourdi avec la découverte de trois nouveaux corps dans les vallées lundi soir, portant pour l'heure le nombre des personnes décédées à quatre. 

Mais selon les pompiers des Alpes-Maritimes, il reste encore huit personnes portées  "disparues", ayant été vues emportées par les flots, et treize autres "supposées  disparues". 


La rédaction de LCI

Tout
TF1 Info