Pouvoir d'achat : les marques de distributeurs sont-elles efficaces contre l'inflation ?

par La rédaction de TF1info TF1 | Reportage D. De Araujo, S. Bougriou
Publié le 6 mars 2023 à 18h53

Source : JT 13h Semaine

Le gouvernement ne mettra finalement pas en place de panier anti-inflation uniforme et commun à toutes les enseignes.
Mais chaque enseigne de la grande distribution va lancer le sien.
À l'intérieur ? Essentiellement des produits de la marque du magasin.

Les marques de distributeurs, remède anti-inflation des consommateurs ? Intermarché a annoncé dimanche le lancement d’une campagne sur "500 produits anti-inflation". En magasin, l'enseigne veut afficher l'effort consenti et oriente ses clients vers une sélection d'articles de première nécessité. À l'instar de ses concurrents qui proposent un panier anti-inflation comme Carrefour, Intermarché, Super U ou Lidl, elle mise sur ses propres marques qui lui offre une plus grande marge de manœuvre pour rogner sur ses marges.

"Des standards de qualité"

L'écart de prix est en effet bien marqué avec, par exemple, 55 centimes d'écart entre la marque distributeur et la marque nationale pour une bouteille 100% pur jus de fruits.

Mais que valent vraiment ces marques qui ont parfois mauvaise réputation ? "Il y a beaucoup moins de différence aujourd'hui entre les grandes marques et les marques de distributeurs, il y a des standards de qualité et des exigences qui viennent des lois", assure Élisabeth Cony, experte grande distribution. "Même si sur du premier prix ça peut être un peu plus sucré un peu plus gras", concède-t-elle. C'est aux consommateurs, devenus aussi soucieux de leur porte-monnaie que de la qualité des aliments dans leur assiette, que revient le dernier mot.

Le lancement de la campagne d'Intermarché fait suite à l'abandon du panier anti-inflation uniforme et commun à toutes les enseignes, évoqué dès décembre par la ministre des PME Olivia Grégoire. Sur les "500 produits anti-inflation", la marque précise que 470 d’entre eux sont des articles de ses propres marques de distributeur et 30, des "produits frais de rayons traditionnels – viande, poisson, fruit ou légume". 


La rédaction de TF1info TF1 | Reportage D. De Araujo, S. Bougriou

Tout
TF1 Info