Le Club Le Chatelier

QAnon, le danger de 2022 ?

Publié le 7 mai 2021 à 15h34, mis à jour le 7 mai 2021 à 16h22
JT Perso

Source : LE CLUB LE CHATELIER

Tous les vendredis, Thomas Huchon décortique et décrypte les théories complotistes et les fake news.

QAnon est un mouvement quasi-sectaire très présent aux Etats-Unis. Celui-ci arrive dans l'Hexagone. À quel point peut-il impacter la campagne présidentielle de 2022 quand on sait que la méfiance à l'égard des politiques est de plus en plus grande ? Dans une vidéo publiée sur la chaîne "Les DéQodeurs", des personnes répondent à des questions d'internautes et débattent d'un visuel qui compare la situation des Juifs dans les années 40 à ceux qui refusent de porter le masque en 2020. "Malheureusement, les individus qui ne souhaitent pas porter le masque sont marginalisés de la société, comme les Juifs autrefois", explique Leonardo Sojli. Notons que les gens qui s'expriment ne sont ni des journalistes ni des spécialistes des questions sanitaires.

Leonardo Sojli est l'une des principales figures du mouvement QAnon dans l'Hexagone. Le 6 janvier dernier, la démocratie américaine a été attaquée. Parmi les insurgés du Capitole, on a remarqué la lettre "Q", retrouvée sur des tee-shirts et des pancartes. Il s'agit d'un signe de ralliement d'un mouvement construit à l'abri des regards sur Internet. Pour revenir à son origine, il faut remonter en 2016 lors de la victoire de Donald Trump. C'est à ce moment-là que la théorie du complot nommée "Pizzagate" est née.


La rédaction TF1 Info

Sur le
même thème

Articles

Tout
TF1 Info