Quatre semaines de fermeture pour les discothèques dès vendredi

Publié le 6 décembre 2021 à 20h05, mis à jour le 7 décembre 2021 à 0h52

Source : JT 20h Semaine

Ce lundi 6 décembre 2021, Jean Castex a annoncé pendant une conférence de presse la fermeture des 1 600 discothèques de l'Hexagone pendant quatre semaines. C'est un nouveau coup de massue pour tout un secteur. Mais qu'en pensent les premiers concernés ?

C'est un coup de massue pour le milieu de la nuit et les fêtards. Dès vendredi, et durant quatre semaines, les discothèques resteront fermées. Parmi les jeunes rencontrés par nos journalistes, certains disent être déçus alors que d'autres espèrent que la mesure ne se prolongera pas. Le Premier ministre justifie cette mesure parce que le virus circule beaucoup chez les jeunes et que le port du masque, redevenu obligatoire dans les boîtes de nuit depuis le 23 novembre, est difficile à appliquer.

D'ailleurs, certains responsables d'établissements reconnaissent ses difficultés. C'est le cas de Nicolas Ishac, le co-gérant de La Dérive à Lille. Cependant, Thierry Fontaine, président national de la branche Nuit de l'Union des métiers et des industries de l'hôtellerie, trouve la mesure disproportionnée. Le gouvernement promet des aides financières pour le monde de la nuit qui a beaucoup souffert de la crise sanitaire.

Pour rappel, les discothèques étaient fermées pendant seize mois. Elles avaient rouvert leurs portes le 9 juillet 2021. Mais selon une récente étude de l'Institut pasteur, c'est l'un des lieux où la probabilité de se contaminer est la plus forte. Chez les moins de 40 ans, le risque augmente de 340% par rapport à une personne n'ayant pas fréquenté de discothèque.

T F1 | Reportage J. Roux.


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info