CHASSE - Après plusieurs accidents ces dernières semaines, les chasseurs se retrouvent dans le viseur. Quelles formations suivent-ils en matière de sécurité ?

Une partie de chasse commence toujours par le rappel des règles de sécurité. Ce matin-là, 25 chasseurs partent pour une battue aux sangliers du côté de Saint-Antonin-Noble-Val (Tarn-et-Garonne), un vaste territoire de 700 hectares balisé par des panneaux posés le long des routes. Pour les autres règles de sécurité, il s'agit de cohabiter avec les automobilistes ou les promeneurs. Ces règles sont censées être connues de tous et pourtant, les accidents parfois mortels de ces dernières semaines ont démontré le contraire.

Dans cette salle, une quarantaine de chasseurs suivent un stage. À partir de cas concrets, ils se remémorent les règles de bonnes pratiques. Une piqûre de rappel que tous jugent utile. Ces stages sécurité se rajoutent au permis de chasse et sont désormais obligatoires. "On doit montrer qu'on est capable de gérer notre activité et que tous nos adhérents soient capables d'appliquer les règles de sécurité élémentaires afin que tout le monde puisse profiter de la nature sans danger", confie ce chasseur. D'ici à dix ans, 1,2 million de chasseurs devront avoir suivi cette formation.


TF1 | Reportage P. Michel, M. Larradet

Tout
TF1 Info