VIDÉO - Réforme des retraites : que disent les premiers décrets d’application ?

par L.T. | Reportage TF1 : Maureen Alibert, Marion Fiat, Bora Agirbas
Publié le 8 mai 2023 à 21h31

Source : JT 20h Semaine

Mercredi, le gouvernement communiquera sur les modalités précises de la réforme des retraites.
Une trentaine de décrets vont être publiés pour couvrir tous les cas possibles.
Nous vous donnons des détails qui vous concernent peut-être.

Pascal Bernier soulève d’énormes sacs de farine depuis ses 17 ans. Il va donc être autorisé à partir avant 64 ans, mais quand précisément ? Il ne le sait pas. "Si je regarde, ici 60 ans et trois mois, 1er décembre 63. Normalement, je devrais être dedans et je n’y suis pas. Donc il faut m’expliquer, je ne sais plus. C’est un peu flou", déplore-t-il. 

Et on le comprend. Les décrets sur les carrières longues que nous nous sommes procurés prévoient désormais quatre âges de départ différents. Pour ceux qui ont commencé à travailler avant 16 ans, ce sera 58 ans. Avant 18 ans, ce sera 60 ans. Avant 20 ans, entre 60 et 62 ans. Enfin, ceux qui ont travaillé avant 21 ans pourront partir dès 63 ans. 

Des règles qui s’appliqueront dès le 1er septembre

Pour les spécialistes, cette réforme risque d’entraîner des erreurs sur les pensions. "On imagine déjà qu’au niveau des caisses de retraite, il y a un travail acharné pour commencer à se mettre à jour sur les nouvelles règles du jeu. Finalement, les gens qui partent à la retraite aujourd’hui vont vraiment être dans une situation inconfortable parce qu’on est en pleine transition", explique Lionel Viennois, dirigeant de Optimaretraite. 

C’est le cas de ceux qui ont déjà demandé leur retraite et qui pourraient ne plus être éligibles. Deux solutions s’offrent à eux : partir à la date prévue avec une pension plus faible ou travailler un peu plus longtemps. C’est le dilemme de cet agent de sécurité que nous avions rencontré il y a quelques semaines. "Lisser mon salaire et perdre 32.000 euros dans l’année, ça m’ennuie un peu aussi. Je devrais retourner au travail d’août 2024 à août 2025", souffle Olivier Clerc, salarié du groupe Orano. 

Ces nouvelles règles s’appliqueront dès le 1er septembre prochain. 


L.T. | Reportage TF1 : Maureen Alibert, Marion Fiat, Bora Agirbas

Tout
TF1 Info