Les vacances scolaires de février débuteront ce samedi pour la zone A.
Des millions de Français vont en profiter pour se reposer quelques jours.
Mais des préavis de grève, déposés à la SNCF, à la RATP et dans les raffineries, pourraient bouleverser les projets.

C’est le moyen de transport privilégié lors des vacances d'hiver. Près de 13 millions de voyageurs prennent le train. Mais cette année, cela semble compromis pour certains. À la SNCF, les syndicats majoritaires ont déposé un préavis de grève pour les 7 et 8 février, en pleine période de congés pour la zone A, c'est-à-dire les académies de Bordeaux, Dijon ou encore Lyon.

D'autant que cette grève pourrait être reconduite avec la nouvelle journée d'action du samedi 11 février. Là, il y aura deux zones en vacances. Une grève a été annoncée dans les dépôts pétroliers et dans les raffineries du 6 au 8 février. Trois jours qui font craindre aux automobilistes de revivre des kilomètres de files d'attente, comme lors du blocage d'octobre dernier. Alors, certains prennent déjà leur précaution.

Les professionnels du secteur se veulent rassurants, il n'y a pas de risque de pénurie pour l'instant. Toutes ces perturbations ont-elles déjà des conséquences sur les réservations ? Dans un hôtel interrogé par l'une de nos équipes, aucune annulation. Mais la directrice reçoit beaucoup d'appels. Les taux de réservations sont élevés pour la saison, comme dans les stations de ski, où l'appel à la grève dans les remontées mécaniques n'a pour l'instant eu aucun effet.


La rédaction de TF1info | Reportage Laura Adda, Christophe Buisine, Pauline Dumortier

Tout
TF1 Info