Réforme des retraites, violences urbaines, Coupe du monde de rugby… Les moments marquants de l'année 2023 en France

Publié le 30 décembre 2023 à 16h57, mis à jour le 31 décembre 2023 à 8h58

Source : JT 13h Semaine

L'année 2023 s'achève et laisse derrière elle de nombreux moments qui ont marqué les Français.
Politique, société, sport... Rétrospective des grands événements des 12 derniers mois.

Le gouvernement chahuté sur le plan politique, des mouvements sociaux d'ampleur, une Coupe du monde de rugby organisée en France, des faits divers ou encore des violences dans les rues... L'année 2023 a été marquée par de nombreux grands moments. Avant d'entamer 2024, riche de grands événements qui placent la France au centre de la planète, redécouvrez les temps forts des 12 derniers mois.

Mobilisations d'ampleur contre la réforme des retraites

Elle était au cœur du programme d'Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle 2022 : la réforme des retraites. Après plusieurs mois de concertations, la Première ministre Élisabeth Borne la présente officiellement le 10 janvier. Parmi les nombreux articles, la mesure décalant l'âge légal de départ de 62 à 64 ans à horizon 2030 focalise l'attention et cristallise les tensions. Pendant plus de trois mois, des grèves et manifestations accompagnent les discussions au Parlement. À quatre reprises, selon le ministère de l'Intérieur, la mobilisation dépasse le million de personnes dans les rues.

AFP

Très impopulaire, la réforme portée par le ministre du Travail Olivier Dussopt est aussi très difficile à passer à l'Assemblée nationale. En majorité relative, le gouvernement doit s'allier avec d'autres forces politiques, comme Les Républicains (LR), pour adopter le texte, alors que le programme présidentiel de LR un an plus tôt prévoyait lui aussi un report de l'âge légal. Mais face au risque d'absence de majorité absolue, le gouvernement actionne finalement l'article 49.3 de la Constitution, et la motion de censure échoue pour neuf voix. La loi est finalement promulguée le 14 avril et est entrée en vigueur ces derniers mois.

L'affaire Pierre Palmade

Le 10 février, Pierre Palmade, sous l'emprise de la drogue, percute sur une route départementale de Seine-et-Marne un véhicule venant en face. Outre l'humoriste de 54 ans, l'accident fait trois blessés graves : un homme, son jeune fils, et sa belle-sœur, qui perd le bébé qu'elle attendait. L'acteur est hospitalisé, mis en examen, puis placé sous contrôle judiciaire avec obligation de soins. Devant le juge d'instruction cet automne, Pierre Palmade se dira "horrifié" des conséquences pour les victimes et d'avoir "bousillé une famille", selon des propos rapportés par Le Parisien.

Des violences urbaines après la mort de Nahel

Le 27 juin, Nahel, un adolescent de 17 ans, est tué par un policier à Nanterre (Hauts-de-Seine) après un refus d'obtempérer. Le geste choque - Emmanuel Macron évoque alors un acte "inexcusable" - et entraîne des violences urbaines dans de nombreuses parties du pays. Durant plusieurs jours, destructions et pillages sont constatés dans plusieurs quartiers, et jusqu'à 45.000 forces de l'ordre sont mobilisées pendant cinq nuits consécutives. Près de 4000 personnes sont interpellées.

Sebastien SALOM-GOMIS / AFP

Le policier est finalement mis en examen pour homicide volontaire et écroué, avant d'être remis en libéré sous contrôle judiciaire mi-novembre. En réponse aux violences, la Première ministre Élisabeth Borne annonce le 26 octobre envisager un "encadrement des délinquants", souvent mineurs, par des militaires et des "stages de responsabilité parentale" ou des peines de travaux d'intérêt général pour leurs parents. 

La Coupe du monde de rugby, du rêve à la chute

Près d'un an avant les Jeux olympiques de Paris, la France accueille en septembre la Coupe du monde de rugby, et la bande menée par Fabien Galthié rêve d'un premier sacre planétaire. L'aventure démarre parfaitement. Dans un Stade de France comble, les Bleus prennent le dessus sur la Nouvelle-Zélande en match d'ouverture (27-13), et se mettent à rêver d'un parcours idyllique. Mais les couacs s'accumulent.

Anne-Christine POUJOULAT / AFP

Le capitaine Antoine Dupont est gravement blessé au visage contre la Namibie, et lance alors une course contre-la-montre pour être présent lors d'un quart de finale choc face aux tenants du titre sud-africains. Toujours au Stade de France, l'aventure tricolore s'arrête finalement prématurément. Malgré le retour d'Antoine Dupont, le XV de France est battu d'un point par les Springboks (28-29), qui iront au bout de la compétition deux semaines plus tard. La fin d'un rêve.

Le pape en visite à Marseille

En septembre, le pape François effectue une visite à Marseille, avec comme point d'orgue une messe géante organisée au stade Vélodrome devant 60.000 fidèles, en présence du chef de l'État Emmanuel Macron.

Handout / VATICAN MEDIA / AFP

Son message est largement dominé par la dénonciation du sort réservé aux migrants, mais aussi à la défense de la doctrine de l'Église face au projet de loi sur la fin de vie en France. Il dénonce ainsi le "tragique rejet de la vie humaine, qui est aujourd'hui refusée à nombre de personnes qui émigrent", estimant que "ceux qui risquent leur vie en mer n'envahissent pas, ils cherchent hospitalité".

La loi immigration, nouveau sujet de divisions

Ce thème est justement le dernier texte qui a secoué la classe politique ces dernières semaines. Le projet de loi immigration, préparé par le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin depuis plusieurs mois, échoue début décembre à franchir l'obstacle de l'Assemblée nationale, les députés de tous bords (à l'exception de la majorité) votant une motion de rejet préalable. En commission mixte paritaire, c'est finalement sur la base du texte du Sénat, durci, que les parlementaires parviennent à un compromis, voté par les deux chambres.

Mais le texte, qui conditionne par exemple pour les étrangers l'accès à certaines prestations sociales à la durée de résidence en France, est largement critiqué. Y compris au sein de la majorité - plusieurs dizaines de députés "macronistes" ne le votent pas - et du gouvernement, puisque le ministre de la Santé Aurélien Rousseau démissionne. Le projet de loi est désormais entre les mains du Conseil constitutionnel, qui statuera en janvier. Des articles pourraient être censurés.

Le retour de "l'urgence attentat"

Cette année 2023 a aussi été marquée par le retour de l'alerte "urgence attentat". Le niveau le plus élevé, déclenché après l'attaque terroriste à Arras, où Dominique Bernard, professeur de français dans un collège-lycée de la ville, a été tué. À 57 ans, il a été poignardé à mort par un ancien élève de l'établissement, fiché pour radicalisation islamiste, vendredi 13 octobre.

FRANCOIS LO PRESTI / AFP

La crainte d'attentats, dans un contexte international marqué par l'attaque sanglante du Hamas en Israël quelques jours plus tôt, est d'ailleurs palpable. À Paris, le musée du Louvres est fermé le lendemain pour "raisons de sécurité", tandis que les évacuations se multiplient au château de Versailles et dans des établissements scolaires.

Le 2 décembre, une attaque au couteau près de la Tour Eiffel fait un mort par un homme de 26 ans fiché pour radicalisation islamiste.

Des événements météorologiques d'ampleur

Après 2022, 2023 entre aussi dans la triste histoire des records météorologiques liés au changement climatique. Le 1ᵉʳ janvier devient d'emblée le quatrième premier jour de l'année le plus chaud dans l'Hexagone depuis 1947, avec des records battus aussi bien à Dax (24 degrés) qu'à Besançon (18,6). Le 17 février, la sécheresse "historique" vécue un an plus tôt se prolonge : la France est à sec depuis 27 jours, "du jamais-vu en hiver", selon Météo-France.

D'autres événements climatiques se produisent, à l'image des tempêtes Ciarán et Domingos, début novembre, qui font trois morts et privent d'électricité plus d'un million de foyers. Peu après, le Nord et le Pas-de-Calais sont touchés par des inondations dues à des crues historiques. Plus de 240 communes sont classées en état de catastrophe naturelle.


Idèr NABILI

Sur le
même thème

Tout
TF1 Info