Réfugiés ukrainiens en France, entre soulagement et angoisse d'une nouvelle vie

Publié le 8 mars 2022 à 20h33, mis à jour le 9 mars 2022 à 1h09

Source : JT 20h Semaine

De nombreuses communes françaises se sont portées candidates pour accueillir des réfugiés ukrainiens.
Certains souhaitent rester en France tandis que d'autres espèrent repartir et retrouver leur vie en Ukraine.

Marie-France et Daniel hébergent Christina et ses deux enfants, âgés de 16 et 17 ans. Ces réfugiés ukrainiens et leur famille d'accueil ont déjà passé cinq jours de vie commune. Pour les repas, tout le monde s'adapte. Chacun prend ses marques et tente de communiquer dans la langue de l'autre. Des applications mobiles permettent de traduire de l'ukrainien au français. Sinon, il reste l'anglais approximatif ou des fiches de vocabulaire.

Comme les cinquante Ukrainiens arrivés jeudi à Saint-Pierre-de-Chandieu, ils ont reçu de nombreux dons de vêtements. Pour les accueillir, ce couple de retraités a aussi reçu des dons de commerçants. Ces réfugiés ont envie de découvrir la ville mais n'envisagent pas de rester à long terme. Christina espère retrouver au plus vite son mari resté en Ukraine.

À 600 km de là dans les Ardennes, Tania et sa famille sont arrivées du Donbass, il y a plusieurs jours. Ils ont décidé de s'installer en France définitivement et voient leur avenir dans ce village. En Ukraine, les deux hommes de la famille travaillaient en tant qu'électricien et chauffeur de poids lourd. Ils espèrent exercer les mêmes métiers ici aussi. En attendant, grâce à la solidarité des 110 habitants, ils ont pu démarrer leur nouvelle vie avec de la nourriture, du bois et du fioul pour se chauffer.

T F1 | Reportage S. Agi, B. Gereys, G. Gruber


La rédaction de TF1info

Tout
TF1 Info